Informations régionales économiques et juridiques
140e année

Christian Lubat

Au service des abeilles

DR

Sécurité des biens et des personnes et gestion de la logistique d’un côté, surveillance de l’activité des abeilles de l’autre : a priori les sociétés SiConsult et BeeGuard, installées à Labège, n’ont que peu de choses en commun. Si ce n’est le fait qu’elles oeuvrent toutes les deux dans le champ de l’Internet des Objets (IoT) et qu’elles ont le même fondateur, Christian Lubat, un ingénieur qui, après un parcours de consultant, a fait le choix de l’entrepreneuriat pour, grâce à une forte démarche de R & D, concevoir des objets communicants pour ses clients, qu’ils soient industriels, logisticiens ou… apiculteurs.

Cet intérêt pour les abeilles, ce chef d’entreprise l’a développé dès son enfance. Né en septembre1977 dans le Lot-et-Garonne, Christian Lubat grandit aux côtés de parents apiculteurs. Très naturellement, ils lui apprennent tout ce qu’il doit savoir sur le métier : « Durant mon enfance et mon adolescence, je passais le plus clair de mon temps à aider mes parents dans leur rucher », confie Christian Lubat. Par la suite, le jeune homme choisit de suivre la voie de l’ingénierie durant ses études à l’université Paul Sabatier puis au Cesi, école d’ingénieur de Labège.

« Être au contact des ruches durant mon enfance m’a permis d’acquérir des codes. »

Titulaire d’un diplôme d’ingénieur en électronique, Christian Lubat fait alors ses armes en travaillant dans divers bureaux d’études en tant que consultant en ingénierie, notamment dans le domaine de l’industrie et de l’aéronautique, avant que l’envie d’entreprendre ne le gagne. En 2007, il fonde ainsi SiConsult, une société qui conçoit différentes solutions innovantes basées sur l’IoT. L’expertise de l’ingénieur et de son équipe s’articule autour de trois axes, à savoir la sécurité des biens et des personnes, la gestion de la logistique, et le maintien en conditions opérationnelles de machines ou de processus.

Une solution innovation

Au fil des années, SiConsult glane différents trophées : en 2013 le grand prix du challenge innovation fournisseur de Réseau Ferré de France (RFF) dans la catégorie Jeune entreprise innovante (JEI), pour son projet de lutte contre le vol de câbles en cuivre à l’aide d’un objet communicant ; en 2015 le deuxième prix du concours régional d’ERDF avec son projet permettant de surveiller à distance l’infrastructure réseau d’ERDF, un produit qui permet de localiser instantanément et précisément les chutes de câbles ou de poteaux mais aussi de fournir des informations pertinences sur le vieillissement de l’installation.

Mais c’est véritablement au contact des abeilles que Christian Lubat va déployer son potentiel, à la manière d’un retour aux sources. « Être au contact des ruches durant mon enfance m’a permis d’acquérir des codes. J’ai appris à reconnaître les problématiques liées aux abeilles et souhaité proposer des solutions », explique-t-il. En effet, soucieux de répondre aux besoins des apiculteurs, Christian Lubat développe une solution innovante de suivi à distance des ruches. En 2016, toujours à Labège, l’ingénieur décide de créer en parallèle BeeGuard, une start-up spécialisée dans la biosurveillance.

Entouré d’une équipe de six collaborateurs, Christian Lubat propose une large palette de services destinés aux apiculteurs. « Notre gamme est composée d’un capteur permettant d’évaluer le poids et le rendement de la ruche, d’une station météo connectée, d’un antivol équipé d’un système GPS pour sécuriser les ruches, et d’un registre – aujourd’hui obligatoire pour les apiculteurs – sous forme d’une application numérique permettant de gérer les emplacements et les données des ruches », détaille le chef d’entreprise. L’innovation, qui équipe aujourd’hui 4000 ruches, lui vaudra de remporter en 2017 le prix Entrepreneur de l’année région Sud-Ouest, dans la catégorie green business, décerné par La Tribune et BNP Paribas.

La préservation de l’environnement dans le viseur

Particulièrement préoccupé par la préservation de l’environnement, Christian Lubat propose désormais un véritable système de biosurveillance. Il s’agit de mesurer la qualité de l’environnement au travers de l’activité des abeilles. Le système permet en effet d’évaluer l’évolution de la biodiversité sur tout un écosystème, et in fine l’impact des pratiques environnementales », explique Christian Lubat. Une offre complète à son tour récompensée par le trophée écoentreprise innovante dans la catégorie gestion durable de l’eau et des écosystèmes remis lors du Forum des éco-entreprises organisé par le PEXE (association nationale des clusters, pôles de compétitivité et associations professionnelles des secteurs de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) en 2019 à Bercy et par le prix de l’alimentation durable et responsable du concours régional Les Inn’ovations en 2021.

« Transmettre la fibre de l’innovation est un grand pas. L’entrepreneuriat doit, selon moi, inclure la prise de risques tout en créant de nouveaux produits continuellement »

« Chaque année en France, nous perdons un tiers de notre cheptel d’abeilles. Les États-Unis, quant à eux, perdent 50 % de leurs exploitations apicoles. Pour moi, il était impératif d’aller au contact des apiculteurs pour leur proposer une solution de surveillance à distance », explique l’entrepreneur. BeeGuard, qui vient d’intégrer La Ferme Digitale, une association qui a pour objectif de promouvoir l’innovation et le numérique pour une agriculture performante, durable et citoyenne, a noué des partenariats avec différents laboratoires du CNRS. La start-up a notamment intégré Econect, le projet de biosurveillance à l’échelle régionale « autour des abeilles, des mésanges et des escargots d’eau douce ».

Un projet « ambitieux », pour Christian Lubat qui confie : « Transmettre la fibre de l’innovation est un grand pas. L’entrepreneuriat doit, selon moi, inclure la prise de risques tout en créant de nouveaux produits continuellement ». Après avoir réalisé un chiffre d’affaires de 210 K€ en 2020, Christian Lubat espère générer 350 K€ d’activité d’ici la fin de l’année 2021. Les produits conçus par les entreprises de Christian Lubat sont commercialisés en France, en Suisse et en Italie et devraient bientôt faire leur entrée sur les marchés de l’Espagne et de l’Europe du Nord. Le chef d’entreprise, qui veut proposer son expertise à d’autres filières agricoles, aux entreprises et aux pouvoirs publics, envisage, par ailleurs, de recruter en vue de doubler ses effectifs.

Carla Le Page