Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Volkswagen : de la suite dans les ID

Automobile. Le constructeur poursuit sans temps mort la construction de sa gamme 100% électrique. Après une berline, un SUV, voici le SUV coupé ID.5. En attendant la suite...

l’ID.5 Volkswagen est le troisième modèle de la gamme spécifique du n°1 européen. Volkswagen

Et de trois ! La berline ID.3 a ouvert la route de la nouvelle famille 100% électrique-100% inédite de Volkswagen. Evident de développer une gamme en commençant par la catégorie de voitures la plus diffusée à l’échelon européen. L’ID.4 a suivi. Une évidence de voir arriver ensuite un SUV compact, le plus gros segment de marché mondial en volume. Pas davantage étonnant que ce duo soit rejoint par un SUV coupé, « LE » nouveau filon stylistique en vogue, encore rare dans les catalogues les constructeurs généralistes mais appelé à se multiplier rapidement. D’autant plus que cette mutation génétique n’a rien d’un saut dans l’inconnu.

Entre un SUV et son dérivé coupé : on reste dans la même famille. L’ID.5 et sa version GTX hautes performances, est aussi un des tout premiers SUV coupé 100% électrique du marché. Elaboré sur la plate-forme modulaire électrique (MEB), exclusivement dédiée à la gamme, l’inédit ID.5 se distingue, dixit Volkswagen, par « son élégance, de son expressivité, de sa sportivité et de son aérodynamique ». De façon plus terre à terre, on peut remarquer que son profil de coupé 5 portes ne nuit pas à son habitabilité aux places arrière grâce à cette architecture. Ni à la capacité de son coffre avec un volume de 549l à 1561l maximum.

Une esthétique propre à la famille ID

Long de 4,60m, l’ID.5 dispose d’un empattement de 2,76m, favorisant l’espace intérieur alors que sa hauteur réduite de seulement 12mm par rapport à l’ID.4 passera inaperçue. Quant à l’esthétique propre à l’ensemble de la famille ID, chacun se fera son jugement selon ses propres critères. Néanmoins, personne ne pourra lui contester une réelle prestance, la ligne de toit fuyante de profil, les fins montants encadrant le pare-brise et le toit bicolore sur certaines versions allégeant une silhouette globalement massive. À bord, la gamme ID a fait table rase du passé et a balayé tous les repères habituels des amateurs de la marque.

En même temps que l’immédiate impression de qualité globale attachée au constructeur depuis des lustres a été bousculée. Place à un intérieur ultra épuré où tout passe par deux dalles numériques, l’une derrière le volant - dernier élément classique conservé tel quel ou presque - pour les informations liées à la conduite et l’autre de grande taille en position centrale surplombant la planche de bord. C’est le « digital cockpit » : propre, net et sans affect. Une option affichage tête haute complète l’ensemble. Les matériaux sont visuellement agréables même s’ils apparaissent en recul qualitatif.

De 174 à 299 chevaux électriques

L’ID.5 peut recevoir un ensemble complet d’aides à la conduite et de systèmes de connectivités de dernière génération. Ils sont paramétrables à l’infini, répondent à la commande vocale et pourront bénéficier de mises à jour à distance. Le constructeur promet une « conduite plus détendue et plus prédictive ». Une version évoluée du système de stationnement automatique, le « park assist Plus » se charge des procédures de stationnement « personnalisées ». Un nouveau monde. Le SUV Coupé ID.5 arrivera sur le marché au premier trimestre 2022 avec un choix de motorisations électriques (174ch-128kW et 204ch-150kW) assurant un niveau de puissance et d’autonomie jusqu’à 520km grâce à leur batterie de forte capacité (77kWh).

La présentation intérieure de l’ID.5 innove par son style et ses matériaux. Volkswagen

Comme les autres modèles de la famille, la transmission de la puissance se fait aux roues arrière. L’ID.5 GTX, plus performante, dispose de deux moteurs électriques implantés sur chaque essieu (299ch-220kW) lui permettant de disposer d’une transmission intégrale, un gage d’efficacité supplémentaire. Sujet récurrent d’inquiétude : les points de recharge publiques, un domaine dans lequel l’état français ne tient pas ses promesses. Les constructeurs les plus puissants se sont engagés à pallier ces défaillances. Volkswagen met en avant un réseau de 250 000 bornes disponibles à l’échelon européen.

Un pas en avant significatif, même si cela ne garantit aucunement la présence d’un point de recharge fonctionnel là où on en a besoin sur sa route. Lorsque les utilisateurs de l’ID.5 trouveront une borne à recharge rapide, ils pourront récupérer jusqu’à 390km d’autonomie en seulement 30 minutes. Prochain modèle de la gamme ID : le lointain descendant du mythique Combi. Il devrait arriver assez rapidement. En attendant la suite, Volkswagen martelant sa volonté de vendre 70% de modèles électriques en 2030. La stratégie 100% électrique de Volkswagen s’appelle « Accelerate ». Le message est clair.

Dominique Marée