Informations régionales économiques et juridiques
141e année

L’Ademe inaugure ses nouveaux locaux à Toulouse

Environnement. L’Agence de la transition écologique a quitté Labège pour le centre ville de Toulouse.

L'Ademe inaugure ses nouveaux locaux à Toulouse
Etienne Guillot, préfet de région et délégué territorial de l’Ademe et Céline Vachey, directrice régionale de l’Ademe Occitanie. (Crédit : DR)

Après plus de 20 ans passés à Labège, dans le quartier Enova, l’équipe toulousaine de l’Ademe Occitanie, a déménagé à la fin de l’été pour intégrer de nouveaux bureaux en plein coeur de Toulouse, sur le site de l’Agence de l’eau Adour-Garonne, dans le bâtiment Jean-François Poncet construit en 2018. Le regroupement de l’Agence de l’eau, de l’Office français de la biodiversité et de l’Ademe en un même lieu initie une nouvelle synergie censée favoriser l’accélération de la transition écologique des territoires. Ces locaux ont été inaugurés le 16 novembre par le préfet de Région Étienne Guillot également délégué territorial de l’Ademe. L’occasion pour ce dernier et pour Céline Vachey, directrice régionale de l’Ademe Occitanie, de rappeler ses missions. En tant qu’opérateur de l’État, l’Ademe a en effet pour vocation de faciliter la mise en oeuvre des projets en lien avec la transition écologique dans de nombreux domaines (énergie, air, déchets et économie circulaire, mobilité, adaptation au changement climatique…) via des aides financières, du conseil, de la mise en relation et de la formation.

Un bâtiment économe en énergie

Elle intervient ainsi dans l’élaboration d’outils et la diffusion de bonnes pratiques et finance des projets, de la recherche à la mise en oeuvre. À l’image des projets soutenus par l’Ademe en matière de bâtiments économes, ces nouveaux locaux ont été conçus dans le cadre d’une démarche de qualité environnementale. Classé A sur l’étiquette énergie, le bâtiment est économe en énergie, chauffé et rafraîchi grâce à la géothermie. En 2022, l’Ademe Occitanie, qui emploie 47 collaborateurs, répartis sur les sites de Toulouse et Montpellier et s’appuie sur un réseau de près de 150 partenaires, a mobilisé plus de 100 M€ d’aides pour accompagner 650 projets de transition écologique, représentant un investissement de 457 M € sur l’ensemble du territoire régional.

Rédaction GdM