Informations régionales économiques et juridiques
140e année

2PS Aveyron, une technologie révolutionnaire pour nos articulations

Santé. Projection Plasma Système, installée dans le village de Montbazens dans l’Aveyron, appartient au cercle très fermé des entreprises de pointe spécialisées dans le revêtement pour prothèses orthopédiques. Seules sept entreprises en Europe utilisent cette technologie par projection thermique de plasma. Humains comme animaux peuvent en bénéficier.

« Nous sommes des sous-traitants de l’orthopédie, nos clients sont des fabricants d’implants. On fabrique du revêtement pour habiller les prothèses de jambes, de genoux, de hanche…  », explique Muriel Lelong, la dirigeante de 2PS. L’entreprise utilise la technique de projection par plasma sur le chrome, le titane, la céramique ou sur un revêtement biocompatible. Il est fabriqué à partir de poudre d’os artificielle, du phosphate de calcium. « C’est le matériau le plus performant du marché, détaille Muriel Lelong, il permet l’ostéo-conduction, c’est-à-dire la repousse osseuse, assurant une meilleure insertion de la prothèse dans le corps. » Autre avantage lié à cette technologie, elle réduit la durée d’hospitalisation : on sort le jour même de l’intervention. Au contraire du ciment orthopédique avec lequel il faut compter plusieurs jours d’hospitalisation. « C’est une technique qui a 20 ans, explique Muriel Lelong, mais tous les spécialistes ne l’utilisent pas. 75 % des prothèses utilisées en Europe sont des prothèses revêtues », à l’image de celles fabriquées par 2PS.

« C’est le matériau le plus performant du marché, il permet l’ostéo-conduction, c’est-à-dire la repousse osseuse, assurant une meilleure insertion de la prothèse dans le corps. »

2PS (Projection Plasma Système) est un spécialiste du revêtement par projection plasma d'implants orthopédiques.
2PS (Projection Plasma Système) est un spécialiste du revêtement par projection plasma d’implants orthopédiques. DR

L’Aveyron, une base solide pour l’entreprise

Muriel Lelong est très attachée à son département. Originaire de Decazeville, elle a quitté sa ville pour les études. En 1993, étudiante à Sup de Co, elle effectue son premier stage dans l’entreprise 2PS. Quelques années plus tard, les fondateurs prennent la retraite, Muriel Lelong n’hésite pas un instant, elle re­prend le flambeau. La ruralité, et alors ? interroge-t-elle dans un sourire. « Ici, vous n’êtes pas noyés dans la masse, il y a une véritable notion de service. Il nous arrive de recevoir des chirurgiens qui veulent comprendre comment nous travaillons. » Il n’y a pas de problème de logistique en Aveyron, l’entreprise réalise 40 % de son CA à l’export : Turquie, Brésil, Argentine, Inde, Hongrie, Allemagne… « On reçoit les prothèses, des produits semi-finis, on ne fait qu’appliquer le revêtement. Les prothèses sont ensuite expédiées sous atmosphère stérile, dans des emballages adaptés. » 40 000 pièces sont fabriquées en moyenne par an avec une demande de plus en plus pressante pour les prothèses
d’épaule.
L’entreprise travaille aussi sur des prothèses pour animaux, de nombreux vétérinaires s’intéressant à cette technologie.

40 000 pièces sont fabriquées en moyenne par an.
40 000 pièces sont fabriquées en moyenne par an. DR

Innover et investir

2PS est installée sur 2 000 m2. Elle emploie 14 salariés pour un chiffre d’affaires d’1,5 M€. « Fin 2022, nous aurons investi 3 M€. Nous allons acheter une autre torche pour la projection plasma. Nous allons également recevoir notre troisième robot, il viendra épauler les salariés dans leurs tâches répétitives », explique Muriel Lelong.
L’entreprise vient d’achever la construction d’un laboratoire de tests. L’objectif est de pouvoir proposer de nouveaux services tels que le nettoyage des implants. Elle vient aussi d’investir dans une machine mesurant l’épaisseur de la matière sur les implants, offrant un gain de temps appréciable.
La diversité de profils est intéressante pour l’entreprise, ingénieurs, mécaniciens… Muriel Lelong favorise la formation en interne. « Nous avons besoin de collaborateurs minutieux. Sous lampe-loupe, ils doivent gommer la moindre aspérité, il faut que la finition soit parfaite, on recherche de la dextérité, notre métier n’existe pas, alors, il faut le créer. »
2PS aime bien recruter des couturières, des coiffeuses… Des professionnelles qui ont évolué dans des univers où l’habileté est primordiale.
Bienvenue dans le monde de l’infiniment petit !

Dorisse Pradal