Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Aéronautique : vers un futur leader européen

Aéronautique. Mecachrome et WeAre Group, fortement présents en Occitanie, notamment à Launaguet, Varilhes et Montauban, ambitionnent de réaliser ensemble à terme 750 M€ de chiffre d’affaires.

Réunis, les deux groupes emploieront près de 3600 collaborateurs. DR

Acteur incontournable dans la conception, l’ingénierie, l’usinage et l’assemblage de pièces et d’ensembles de haute précision, destinés aux domaines de l’aéronautique, de l’automobile, du sport automobile, de la défense et de l’énergie, le tourangeau Mecachrome a entamé des négociations en vue d’un rapprochement avec WeAre Group, groupe industriel international spécialisé dans les activités de tournage, fraisage, fabrication additive, fonderie et assemblage pour les secteurs de l’aéronautique et de la défense, issu du rapprochement, en 2016, de cinq PME familiales bien implantées en Occitanie, en Loire-Atlantique et au Maroc.

Basé à Amboise, Mecachrome, qui est devenu en huit décennies l’un des leaders mondiaux dans le domaine de la mécanique de haute précision, possède 13 sites de production dans le monde, dont un à Launaguet, au nord de Toulouse, et l’autre à Varilhes en Ariège, et emploie plus de 2 800 salariés pour un chiffre d’affaires de 200 M€ (chiffre 2020), tandis que son futur partenaire, fort de 900 collaborateurs pour un chiffre d’affaires de l’ordre de 110 M$, comprend une dizaine de sites, notamment en Tarn-et-Garonne, avec la présence à Montauban de Prismadd Additive Manufacturing et de Farella SA. WeAre Group a officialisé en novembre dernier le rachat des sociétés Taramm et Gamma-Tial dans le domaine de la fonderie titane, situées en Ariège et en Indre-et-Loire, une acquisition qui doit lui permettre de porter son chiffre d’affaires à 220 M€ en 2024. Soutenu par Bpifrance et Tikehau Ace Capital, les deux groupes entendent ainsi créer le futur leader européen des pièces élémentaires aéronautiques, employant près de 3600 collaborateurs et générant dès 2022 un chiffre d’affaires combiné évalué à plus de 450M€.

Une vision stratégique partagée

De fait, expliquent les deux groupes dans un communiqué commun, « ce projet de rapprochement répond à une vision stratégique partagée, à une logique industrielle forte et ouvre d’importantes synergies technologiques, géographiques et commerciales. » S’appuyant sur les perspectives de reprise du secteur aéronautique, Mecachrome et WeAre Group ambitionnent ainsi d’atteindre à terme un chiffre d’affaires cumulé de près de 750 M€, grâce notamment au développement de « Focus Factories » et à un renforcement de l’automatisation de leurs process. Au terme de cette opération de rapprochement qui devra être finalisée d’ici la fin du premier trimestre 2022, Mecachrome devrait faire l’acquisition de WeAre Group. Le nouveau groupe ainsi formé devrait dès lors être dirigé par Christian Cornille, actuel président de Mecachrome, en qualité de président exécutif, et par Pascal Farella, CEO de WeAre Group, en qualité de directeur général délégué en charge des opérations.

« Mecachrome poursuit, depuis deux ans, à travers son plan de transformation One Mecachrome, un travail de réorganisation afin d’être plus résilient et plus efficient pour ses clients, détaille Christian Cornille. Cette opération renforce ces orientations, démontre le soutien sans faille de nos actionnaires sur ce projet et doit permettre à tous les collaborateurs du nouveau groupe de s’épanouir dans un environnement industriel innovant. » De son côté, Pascal Farella estime que « ce projet de rapprochement est la continuité logique d’une stratégie ambitieuse de consolidation démarrée il y a plusieurs années par WeAre Group. […] Cette opération permettra d’assurer la pérennité de nos sites industriels et de nos savoir-faire aux côtés de Mecachrome et de ses actionnaires avec lesquels nous sommes en totale adéquation sur la vision industrielle et stratégique de nos secteurs ».

Agnès Bergon