Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Agronomie et économie en duo

Innovation. Assolia, qui développe un simulateur d’assolement pluriannuel, voit grand pour 2023.

Agriculture - PAC - Occitanie - Innovation
(Crédit : Pixabay).

« Nous sommes en recherche permanente d’outils innovants à mettre au service de nos adhérents. Cette solution logicielle Assolia, qui sera portée par nos technico-commerciaux, est une petite révolution stratégique pour le monde agricole. Elle arrive également à point nommé pour anticiper la prochaine Politique agricole commune (PAC) », pointe Christophe Rivayran, directeur technique chez Arterris. Le groupe coopératif d’agriculteurs dont le territoire s’étend sur la région Occitanie et la Région Sud, et qui fédère plus de 25000 et Assolia collaborent depuis deux ans afin de mettre au point le premier logiciel de calcul et d’optimisation d’assolement. Les deux acteurs ont, à ce titre, signé un partenariat qui s’étend sur cinq ans. De fait, l’outil permet aux technico-commerciaux, spécialistes de leur secteur d’activité, d’appuyer leur rôle de conseil et de préconisation auprès des agriculteurs qu’ils accompagnent.


> LIRE AUSSI : Hygie31 poursuit son expansion


Arterris a mis en place une version béta de l’application en nourrissant le moteur de calcul de son expertise agronomique et de ses connaissances technico-économiques, ce qui a permis à Assolia de consolider sa solution en prenant en compte les remarques et besoins de la coopérative. En 2021, l’outil a été présenté à plus grande échelle à un groupe de techniciens et d’agriculteurs pour définir les points d’amélioration de la version finale. Enfin, cinquante techniciens du territoire Sud- Ouest ont été formés. Cette première version commercialisable répond ainsi aux situations en agriculture conventionnelle de la zone ex-Midi-Pyrenées. Des versions d’Assolia adaptées à la région Sud, et adaptées à l’agriculture biologique suivront dans les prochains mois. D’ici octobre, chaque professionnel déploiera Assolia sur deux exploitations, ceci avant un développement d’envergure en 2023.

Assolia sera également disponible à la vente pour les agriculteurs qui souhaiteraient l’utiliser en autonomie. Les données économiques seront alors mises à jour deux fois par an par Arterris. Outre Assolia, d’autres projets sont aussi en cours de développement tels qu’un service météo, un outil autour de la modélisation de la protection fongicides des céréales, des conseils experts sur la culture de la vigne ou des cultures arboricoles spécifiques. Ces projets permettront d’assurer les évolutions nécessaires des modes de production pour une meilleure rentabilité des exploitations.

Rédaction GdM