Informations régionales économiques et juridiques
140e année

Bleexo à l’assaut du marché européen

Innovation. Basée à Toulouse, la société Bleexo, qui propose une application pour faciliter la collaboration au sein des organisations, vient de lever 1,5 M€ en vue de se développer en Europe de l’Ouest.

La société Bleexo, créée en 2017 et située 3 rue Alaric II à Toulouse, fait aujourd’hui figure de leader sur le marché français des ressources humaines grâce à sa plateforme éponyme dédié à l’engagement et à l’expérience collaborateur, disponible en 15 langues. Quid du fonctionnement de l’application qui permet d’initier des changements au sein des organisations ? 

« Nous apportons de la data intelligente pour que les entreprises puissent prendre les meilleures décisions et passer à l’action en étant plus en confiance », explique Stéphane Waller, cofondateur de Bleexo.

Cet outil et qui apporte des solutions à des problématiques récurrentes rencontrées par les entreprises, se décline en cinq axes : des enquêtes salariées, des sondages sur demandes, du coaching, des feedbacks à 180 et 360°, et de la reconnaissance, communément appelée « Bravo  », qui permettent aux services des ressources humaines d’éditer des indicateurs de performance.  L’objectif de l’application tout-en-un est en effet de casser les cercles vicieux présents au sein des équipes et d’actionner des cercles vertueux.

Baisse d’activité des entreprises

À l’origine, l’idée de cet outil digital, destiné principalement aux directeurs de sociétés et à leurs RH, est née d’un simple contact des cofondateurs, corrélé à des expériences personnelles. « Les managers et les DRH travaillent principalement au feeling, à l’intuition et les collaborateurs sont souvent mis de côté », déclare Stéphane Waller.

Sylvain Lapendry et Stéphane Waller, cofondateurs de l’entreprise Bleexo. DR

Le fondateur insiste sur le fait que très souvent dans les entreprises, une mauvaise ambiance, des incompréhensions à répétition ou un manque de reconnaissance peut très vite entraîner une baisse d’engagement de la part des collaborateurs, ce qui influe indéniablement sur l’activité de l’entreprise. La plateforme intelligente permet alors de saisir les besoins des organisations sans recruter de personnel supplémentaire. 

« C’est un peu comme si nous avions digitalisé une partie du métier de consultant en ressources humaines », affirme-t-il.

1,5 m€ de fonds levés

L’entreprise Bleexo vient de boucler une levée de fonds de 1,5 M€ en vue de poursuivre son développement technologique et d’étoffer ses équipes. « Nous étions une dizaine au commencement de Bleexo, nous sommes une vingtaine aujourd’hui dans au cœur de l’incubateur toulousain At Home, et nous espérons être une trentaine l’an prochain », explique Stéphane Waller. Ce tour de table a également pour objectif de renforcer sa présence sur le marché européen qui se veut concurrentiel, notamment dans toute l’Europe de l’Ouest, les problématiques des entreprises européennes étant similaires à celles des organisations françaises. 
Accompagné par ses investisseurs historiques, M Capital, Techmind et Paris Business Angels, la start-up est confiante concernant son développement à l’européenne, le monde du travail étant en pleine mutation suite à la pandémie. Les voyants sont donc au vert pour cette entreprise qui a séduit déjà plus de 150 clients dont de grands comptes tels que Vinci. 

Maëva Curutchet