Informations régionales économiques et juridiques
140e année

Cellulopack investit dans une deuxième usine à Campsas

Emballages. Portée par un secteur en pleine croissance, l’entreprise tarn-et-garonnaise Cellulopack poursuit son expansion.

Implantée sur le marché des emballages écologiques, l’entreprise d’Olivier Mas est en pleine expansion. Depuis sa création, en 2013, à Castelsarrasin, Cellulopack développe des produits à forte valeur ajoutée en petites et moyennes séries pour les industriels de différents secteurs.

L’entreprise est en effet spécialisée dans les emballages « 100 % en matière végétale, 100 % compostable et biodégradable », fabriqués en cellulose moulée haute densité, à partir de pâte vierge ou recyclée.

La PME tarn-et-garonnaise commercialise ainsi plusieurs familles de produits. Tels des porte-gobelets pour la vente à emporter, des barquettes thermoscellées brevetées vendues sous le nom de Restokcompost, destinées à la restauration ou encore des coquetiers, développés pour le groupe Daucy et destinés à la restauration à domicile.

Cellilopack fabrique également des spécialités très technologiques, telles ces billes biodégradables qui contiennent des larves de trichogramme. Utilisées dans l’agriculture biologique, ces dernières sont ensuite larguées par le biais de drones sur les cultures de maïs pour lutter contre la pyrale. Dernièrement, ce sont des barquettes conçues pour contenir des fruits et légumes qui ont été créées. Les travaux de R & D menés par Cellulopack s’inscrivent dans le cadre de la loi du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage pour une économie circulaire, qui interdit le plastique pour les conditionnements des fruits et légumes frais de moins de 1,5 kg au 1er janvier 2022. Ces barquettes écologiques ont trouvé un premier débouché dans l’emballage de nectarines.

Une entreprise qui progresse

L’entreprise, qui compte 30 salariés, a réalisé un chiffre d’affaires de 3 M€ au cours de l’année 2020.
Porté par ces bons résultats, Olivier Mas a décidé de réaliser un investissement de 5 M€ afin de construire un nouveau site de production doté de nouvelles machines et ainsi répondre à la demande croissante du marché. La nouvelle usine, qui couvrira une surface de 3 000 m2, s’élèvera à une vingtaine de kilomètres de Castelsarrasin, à Campsas, et sera inaugurée en 2022.
La nouvelle structure sera spécialisée dans la pâte de cellulose vierge, un choix stratégique opéré la PME, afin de garantir l’aptitude au contact alimentaire. Sa construction permettra à Cellulopack d’embaucher une dizaine de salariés supplémentaires. Ce nouvel outil de travail s’inscrit dans une logique de développement de la part de l’entreprise, dans le but de s’étendre encore un peu plus dans le paysage national et international.

François Faddi