Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Cinq pépites occitanes lauréates d’#Agri20

Technologies. Le 13 juillet à Toulouse, Jean-Noël Barrot, ministre délégué à la Transition numérique a dévoilé le palmarès des 22 start-up françaises les plus prometteuses en matière d’agriculture et d’alimentation. Cinq sont situées en Occitanie.

Le palmarès des 22 start-up françaises les plus prometteuses en matière d’agriculture et d’alimentation. (Crédit : La French Tech).

La liste des lauréats du nouveau programme #Agri20 de la Mission French Tech a été dévoilée le 13 juillet à Toulouse par le nouveau ministre délégué à la Transition numérique, Jean-Noël Barrot. L’occasion pour lui de rencontrer les lauréats basés en Occitanie et plus précisément en périphérie toulousaine et d’échanger avec l’équipe de la French Tech Toulouse ainsi qu’avec les entrepreneurs de l’écosystème tech toulousain. Le programme French Tech Agri20 a pour objectif de faire émerger des champions technologiques proposant des innovations de rupture répondant aux principaux défis alimentaires et agricoles.

En complément du plan d’investissement France 2030 qui apporte un soutien de 2,3 Mds€ à l’ensemble de cet écosystème d’innovation, en particulier les acteurs émergents, le programme French Tech Agri20 vise à soutenir les start-up à plus fort potentiel pour faire émerger des champions technologiques. Au terme de la sélection de la première édition d’#Agri20, 22 start-up françaises ont répondu aux critères d’éligibilité (entreprise, innovation, critères financiers, marché à fort potentiel, caractère deeptech et potentiel de disruption du marché) dont cinq start-up installées en Occitanie, la région la mieux représentée avec l’Île-de-France.

CHAMPIONS DE DEMAIN

Les cinq lauréats occitans sont Agreenculture, Asclepios Tech, Green Spot Technologies, Micropep Technologies et Naïo Technologies. Asclepios Tech, basé à Tournefeuille (31), propose de réduire de façon durable les pertes et déchets Farm 2 Fork dans la chaîne de production des fruits et légumes ainsi que l’utilisation des intrants chimiques. Asclepios Tech propose des produits techniques innovants, respectueux de l’environnement au service de la production, de la conservation, de l’amélioration des qualités nutritives et de la sécurité alimentaire pour l’agriculture, l’agroalimentaire et la nutrition et la santé.


> LIRE AUSSI : Argoumbat, l’habitat participatif au coeur du projet


Green Spot technologies, implanté à Ramonville-Saint- Agne (31), propose de réduire le gaspillage alimentaire par la fabrication et la commercialisation d’ingrédients alimentaires à partir de co-produits de fruits, légumes et céréales grâce à une technologie de rupture en fermentation. Des ingrédients bons, à impact négatif en CO2, nutritionnellement équilibrés et prodiguant des bénéfices santé. Agreenculture, basé à Toulouse (31), conçoit et développe des solutions autonomes pour le monde agricole. Son cœur de métier se concentre sur les systèmes de guidage et de géopositionnement précis et sécurisés.

Couplés à de l’intelligence artificielle, ils permettent d’automatiser différentes tâches agricoles. Tout en libérant du temps aux agriculteurs, les systèmes améliorent les rendements via des pratiques durables offrant le meilleur au consommateur. Micropep technologies, basé à Auzeville-Tolosane (31), est une société de biotechnologie végétale ayant mis au point une technologie unique, non OGM, qui permet de moduler indirectement l’expression de gènes d’intérêt dans les plantes depuis l’extérieur et de manière temporaire grâce à l’utilisation de micropeptides. D’une certaine manière comparable aux technologies ARN, ces petites protéines permettent d’ajuster les capacités naturelles des plantes et constituent une alternative aux intrants pétrochimiques.

L’ambition de Micropep est d’aider les agriculteurs à protéger leurs cultures contre les agents pathogènes et les mauvaises herbes résistantes, en préservant les rendements, dans le respect de l’environnement. Naïo Technologies, basé à Escalquens (31), est pionnier dans la robotique agricole. La PME conçoit, développe et commercialise des robots autonomes, 100% électriques pour assister les agriculteurs dans leurs tâches quotidiennes. Ils permettent ainsi d’alléger la charge de travail, d’optimiser la rentabilité des exploitations tout en limitant l’utilisation d’intrants chimiques.

Rédaction GdM