Informations régionales économiques et juridiques
140e année

Comment Gers Équipement est devenu incontournable

Commerce. Il y a de fortes probabilités pour que la cuillère que vous utilisez quotidiennement provienne des entrepôts de Gers Équipement à Mirande. Le grossiste en ustensiles de cuisine et de cuisson est leader sur son segment, avec 100 M€ de CA. Il livre dans 50 pays à travers le monde.

« Gers Équipementa été fondé en 1988, c’est d’abord une histoire humaine. Il y a très peu de turnover dans des départements ruraux comme les nôtres. L’entreprise s’est développée grâce à cette force collective, on a grandi ensemble. » Philippe Bégué sait de quoi il parle, il est arrivé en 1992 au poste d’attaché commercial, il est aujourd’hui PDG.

30 ans d’expérience dans la grande distribution

Bols, couteaux… Les articles Gers Équipement sont vendus à 80 % en grande distribution. L’activité de l’entreprise regroupe deux univers : les ustensiles de cuisine/arts de la table et la cuisson, au travers de deux marques référentes : Geneviève Lethu et Sitram.

«  Nous nous définissons comme des créateurs de concept, explique Philippe Bégué. Nous allons vendre un univers de produits, c’est la vraie tendance. Si le consommateur achète une poêle, on va lui proposer le petit truc en plus comme la spatule ».

 Gers Équipement réfléchit à la manière de réinventer le parcours client au rayon bazar des supermarchés, en proposant au consommateur une immersion. À la façon Ikea…

L’entreprise expédie 4 000 commandes par jour.  DR

L’entreprise a rejoint en 2001 le groupe Cargo (15 filiales) fondé par Aimery Forzy. En accélérant son développement dans la grande distribution, elle a créé ses propres marques (Equinox, Crealys…). Gers Équipement travaille également en marque blanche.

Maîtriser la qualité et la performance

« Avec nos fournisseurs qui sont en Asie, nous avons mis en place un process commercial unique, explique Philippe Bégué. On va sélectionner sur place un partenaire industriel puis le faire monter en compétences, il doit travailler à 90 % pour nous. On veille aussi aux conditions de travail, repos, cantine… Il n’est pas rare de trouver des ouvriers habillés avec des combinaisons Gers Équipement dans une ville chinoise. »
Difficile de produire en France, l’entreprise a réalisé une étude récente montrant que le consommateur français souhaite acheter du made in France à la seule condition que le prix ne dépasse pas de 20 % un produit fabriqué en Chine. « Ce n’est pas possible, si on prend l’exemple de la poêle, le produit serait quatre fois plus cher », relève le PDG.

Philippe Bégué, aujourd’hui PDG de Gers Équipement et Philippe Foulon, DG de Gers Équipement. DR

L’entreprise emploie 300 collaborateurs répartis sur deux sites : Mirande et Saint-Benoît du Sault dans l’Indre, elle est en mesure d’expédier 4 000 commandes par jour. Gers Équipement a créé un laboratoire de performance pour tester les produits : «  nous sommes les premiers à travailler de cette façon en France. On part du principe qu’un couteau doit couper, on le teste avant de le vendre. On a même imaginé un test pour les salières et poivrières. »
Les poêles commercialisées sous la marque Sitram (entreprise rachetée en 2013) font partie des plus grosses ventes de Gers Équipement. L’entreprise souhaite doper la filière du recyclage de matières premières en incitant les consommateurs à rapporter en boutique leurs ustensiles de cuisson en aluminium, trois fois sur quatre, les poêles finissent à la poubelle.
« En 2025, 50 % de nos gammes seront fabriquées en aluminium recyclé. Nous développons également ces filières de recyclage en Chine. »
Le leader national a installé son showroom de 3 000 m2 à Paris, près de l‘aéroport du Bourget, pour permettre à ses clients du monde entier d’y accéder. Il se vend en moyenne, un ustensile de cuisine Gers Équipement par seconde, soit plus de 30 millions par an.

Dorisse Pradal