Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Des fibres de chanvre valorisées à usage textile et BTP

Innovation. Basée à Lacapelle-Marival dans le Lot, l’entreprise Hemp-Act développe des solutions pour l’extraction des fibres du chanvre pour le marché du textile et du BTP. Son objectif à travers sa R&D : impulser une filière à l’échelle nationale.

Pierre Amadieu (à gauche) fondateur de Hemp-Act. DR

La SAS créée en 2019, qui a été nommée au concours régional Les Inn’Ovations 2022, s’apprête à sortir la première série de son outil de transformation des fibres de chanvre, sa ligne de défibrage HD 900 Pilote et la ligne de cardage-affinage. Derrière ces appellations techniques se cachent les grandes ambitions portées par son fondateur Pierre Amadieu, tour à tour chanvrier depuis plus de 20 ans, militant écologiste et chef d’entreprise, qui a souhaité apporter des alternatives à l’industrie. En effet, Hemp-Act entend se positionner comme un acteur pionnier dans le secteur des équipements pour la transformation textile des pailles et des fibres libériennes de chanvre ou encore de lin, d’autant que la France est le premier producteur européen de chanvre.

« Les outils présents sur le marché dégradent les caractéristiques du chanvre, tandis que nos outils de production permettent de préserver toutes les vertus techniques et textiles et ainsi d’aller chercher de la valeur ajoutée en vue de développer des économies biosourcées notamment dans les secteurs du textile et du bâtiment. L’objectif est par exemple de remplacer le coton industriel et le polyester compte tenu de leurs forts impacts environnementaux et sociaux », souligne le fondateur.

Solutions durables et générer de l’emploi

Le porteur de projet a également à coeur de structurer une filière du chanvre au niveau local et national et de générer de l’emploi. « L’enjeu, sur le plan environnemental, est d’engendrer une économie de régénération et d’atteindre 15 tonnes par hectare de chanvre cultivé par an en équivalent de CO2. Nous envisageons d’ailleurs un million d’hectares de chanvre transformés en France à l’horizon 2050. Autre objectif à plus court terme, développer de nouvelles activités de production de biomatériaux génératrices d’emplois et enfin, ouvrir le champ des possibles d’une nouvelle économie accessible à tous et d’apporter des solutions durables sur nos territoires », poursuit-il. Pour opérer ce changement d’échelle, 250 K€ ont été investis pour dessiner le premier modèle de série.

L’entreprise, qui conçoit et développe la R & D, s’est ainsi rapprochée de partenaires locaux pour la fabrication des lignes à venir tel que la Mecanic Vallée. Hemp-Act entend commercialiser cinq machines en pré-série d’ici l’automne et livrer une ligne d’équipement par mois l’année prochaine. « Nos machines permettent d’être rentable à partir de 250 hectares de chanvres cultivés, à l’inverse des autres outils existants qui sont surtout adaptés à une production beaucoup plus industrielle. Il s’agit d’équiper principalement les producteurs locaux. »

Chanvre Occitan ou encore Viridi Gallus en Charente-Maritime se positionnent en premiers exploitants des technologies de la SAS Hemp-Act, laquelle entend apporter une offre complète avec un équipement d’extraction, jusqu’à l’affinage des fibres. Pour asseoir sa notoriété, l’entreprise compte également sur les retombées du salon SIMA 2022, consacré au machinisme agricole et à l’agrofourniture, et du salon mondial de la machine textile ITMA en 2023 à Milan, deux événements qui font partie de sa feuille de route. En effet, l’entreprise ambitionne de tisser sa toile sur le marché européen, et de séduire un réseau de filatures en Italie, au Portugal, en Europe de l’Est, etc.

15 M€ de CA en 2024

Avant d’accéder à cette marche, l’entreprise envisage à moyen terme de constituer un vivier d’acteurs locaux pour relancer la filière du chanvre textile qui, petit à petit, a déjà retrouvé des couleurs dans d’autres régions françaises notamment dans le Nord et en Alsace. Parmi les associés de Hemp-Act (dont ABC Chanvre, Viridi Gallus) figure la coopérative Virgocoop, qui produit des tissus avec Tissage D’autan et anime l’aval et l’amont de la filière du chanvre textile en Occitanie.

La coopérative collabore également avec l’atelier Tuffery, basé à Florac-Trois-Rivières (lire notre édition 8824 du 7 au 13 mars 2022), pour la confection de jeans en fibre de chanvre 100% occitan. Forte de trois collaborateurs, l’entreprise Hemp-Act espère atteindre 15 M€ de CA en 2024 et « est en phase de recrutement continu pour les trois prochaines années pour aboutir à une vingtaine d’emplois », conclut le dirigeant.

Jennifer Legeron