Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Donerre Suspension, au coeur de la compétition

Automobile. Dans l’univers du rallye-raid, Donerre fait figure de référence, l’entreprise est synonyme d’excellence pour la qualité de ses amortisseurs. Née dans le Tarn-et-Garonne, en 1994, elle appartient au tchèque Ostra Group depuis 2017. Donerre a gardé son autonomie et a conforté sa solidité, elle étend aujourd’hui son savoir-faire à d’autres domaines que l’automobile de compétition.

Donerre Suspension, au coeur de la compétition
L’équipe de Donerre, basée à Montech. (© DR)

À Montech, Donerre ne fait pas de bruit mais réussit à tracer sa route. « Nous sommes sur un marché de niche orienté vers la performance, un marché de la compétition », explique Sébastien Catta, homme de terrain et coordinateur des opérations. Toutes les décisions sont prises en concertation avec la direction du groupe basée en Tchéquie. Donerre est une entreprise renommée pour ses amortisseurs dans le rallye-raid, elle s’est illustrée aux côtés de pilotes chevronnés sur le Dakar, une superbe carte de visite qui a contribué à sa notoriété.

« On ne peut pas fabriquer des amortisseurs sans être présent sur le Dakar. Participer à cette course mythique, c’est l’objectif de 90% de nos clients », ajoute Sébastien Catta. Cette spécificité est sans aucun doute ce qui a séduit le patron de Ostra Group, spécialisé dans les activités liées au transport et le développement de composants des châssis. Jusqu’en 2017, l’entreprise appartenait à son fondateur Pierre de Frenne, un ancien de Citroën Sport.

LA STABILITÉ AVANT TOUT, SUR ROUTE ET DANS L’ENTREPRISE

« On fabrique le meilleur de l’amortisseur de compétition », explique Sébastien Catta. L’entreprise emploie une dizaine de personnes. Quatre ingénieurs travaillent en permanence sur le volet innovation. « Ce qui fait notre différence, c’est la performance, on agit sur la détente de l’amortisseur, pour avoir en permanence la roue au sol sur terrain dégradé, c’est ce qui permet de faire passer la puissance du moteur ». Les pilotes repoussent ainsi les limites de leur conduite.

L’amortisseur Donerre ne concerne pas la voiture de Monsieur tout le monde, un amortisseur se vend jusqu’à 4 000 € contre une centaine d’euros sur une voiture de ville. Donerre fabrique en moyenne 1500 amortisseurs par an. L’équipe part d’une feuille blanche pour fabriquer un produit en très petite série, il y a 100 à 150 pièces dans un amortisseur haut de gamme. Une fois passée la séance de test, les techniciens vont sur le terrain d’essai situé à Fontcoujouse dans les Corbières pour effectuer les derniers réglages. « Nos clients sont des compétiteurs, des spécialistes du rallye-raid. On a accompagné de grosses écuries comme Volkswagen, Mitsubishi… »

« ÊTRE MEILLEUR QUE LE JOUR D’AVANT »

« Hors de question de rester sur nos acquis, ajoute Sébastien Catta, notre objectif est de montrer qu’on est les meilleurs, que nous pouvons faire gagner le pilote. Les clients vous appellent si vous existez sur les podiums. Il faut se montrer. Nous n’avons pas le droit à l’erreur. » Une grande partie de l’équipe de Donerre (60%) est impliquée dans la compétition. Il n’y a pas de turnover. « On fidélise notre équipe, ajoute Sébastien Catta. Le savoir-faire est difficile à transmettre ». L’entreprise, qui affiche un chiffre d’affaires de 1,13M€, a fait le choix ces derniers mois de se diversifier.

Elle a remporté un contrat à Toulouse avec des motos haut de gamme, Brough Superior. Elle fournit également des amortisseurs à BRM Aero Bristell, fabricant d’avions de tourisme. Voilà qui ouvre de nouvelles perspectives : « On n’imagine pas à quel point, les professionnels sont en recherche de solutions pour leurs amortisseurs. Ils ne demandent qu’à nous connaître », conclut Sébastien Catta.

Dorisse Pradal