Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Eldo conclut une nouvelle levée de fonds de 6 M€

Numérique. Le site de mise en relation entre particuliers et artisans fondé par Hugo et Jean-Bernard Melet veut devenir « le leader du SaaS marketing du BTP » d’ici cinq ans.

Hugo et Jean-Bernard Melet, cofondateurs d’Eldo. Eldo

Après avoir, en septembre dernier, rafraîchi son image en changeant de nom et de logo, Eldo, anciennement Eldotravo, franchit une nouvelle étape avec la conclusion d’une seconde levée de fonds de 6 M€. La précédente, réalisée en 2019, avait permis à la start-up toulousaine de récolter 3 M€. Fondée en 2016 par Hugo et Jean-Bernard Melet, Eldo, qui se présente comme le « Trip - Advisor du bâtiment », développe une solution SaaS marketing qui permet aux professionnels et aux marques du bâtiment de digitaliser leur communication et leur gestion commerciale. Il s’agit pour ces derniers de mieux valoriser leur savoir-faire, d’être plus visible sur le net, mais aussi, alors que le secteur est confronté à des pénuries de main-d’oeuvre, de gagner du temps et de mieux répondre aux attentes de leurs clients et prospects.

Outre ses soutiens historiques, Irdi et M Capital qui ont pris part à l’opération, Eldo ouvre son capital à de nouveaux investisseurs : Sofiouest (filiale du groupe Sipa-Ouest France) et Grand Sud-Ouest Capital (filiale du groupe Crédit Agricole). Deux des clients industriels d’Eldo se joignent également au tour de table : le groupe Weck, un des leaders français de la rénovation énergétique, basé à Marmande, en Lot-et-Garonne, et Unikalo, fabriquant de peintures en bâtiment pour les professionnels, basé à Bordeaux. Cette nouvelle levée de fonds doit permettre à la jeune pousse, qui emploie 55 collaborateurs, de poursuivre son expansion européenne amorcée avec cette opération de rebranding et d’asseoir sa position d’éditeur de logiciel pour les pros et les marques du BTP.

Explosion des demandes

Avec plus de 100 000 avis et photos de particuliers sur son site, Eldo se présente comme le leader des avis clients du BTP. Elle a, d’ailleurs, obtenu en mars 2021, la certification Afnor pour ses processus de collecte, modération et restitution d’avis.

« Le Covid a changé la donne, avec le confinement, le BTP a connu une explosion historique de la demande de travaux, expliquait en septembre dernier Jean-Bernard Melet, PDG d’Eldo : nous avons constaté une augmentation de 100 % des demandes sur notre site et via les 1500 fiches Google my Business qui sont gérées via notre solution SaaS. Sur le 1er semestre 2021, il y a eu plus de 9 millions d e recherches de professionnels supplémentaires. 50 % des consommateurs se disent insatisfaits du parcours client. Les professionnels ne doivent plus uniquement satisfaire sur la qualité des travaux, mais aussi être hyperactif et qualitatif sur l’expérience client. »

Nécessaire digitalisation

La start-up, qui fait partie de Batigital – un groupement de quatre entreprises sélectionnées par l’État dans le cadre du Plan France Relance pour accélérer la digitalisation des acteurs du secteur du bâtiment –, accompagne aujourd’hui 2500 pros et 60 industriels et marques du secteur dans leur digitalisation (sur les aspects e-réputation, acquisition de prospects digitale et transformation clients). Elle compte ainsi parmi ses clients des références nationales et internationales telles que Somfy, Schneider Electric, Ariston, Treppenmeister, Veka, Seguin ou encore Profils Systèmes. Son ambition désormais, ajoute Hugo Melet, directeur des opérations d’Eldo, est « d’améliorer le quotidien des professionnels et des marques du BTP qui ont trois gros enjeux : répondre aux attentes d’un consommateur de plus en plus exigeant et connecté ; installer plus vite sur le marché des produits innovants pour répondre aux enjeux de neutralité carbone de 2050 ; et améliorer leur efficience au quotidien surtout dans un contexte où il est très difficile de recruter ».

De fait, la rénovation énergétique est un des marchés que cible la start-up toulousaine. Elle évalue le nombre d’acteurs sur le marché des travaux de rénovation résidentiels à quelque 5000 marques et 3,5 millions d’entreprises. « Ce qui nous anime c’est de permettre d’accélérer le déploiement de cette rénovation énergétique globale chez les particuliers, en fournissant les meilleurs outils possibles aux artisans et industriels pour qu’ils puissent répondre mieux et plus vite aux demandes. Car celles-ci restent très fortes en dépit des multiples crises auxquelles est confronté le secteur », précise Jean-Bernard Melet. Déjà active en Belgique et en Suisse avec son partenaire Murprotec, Eldo souhaite, grâce à ces moyens financiers accrus, étendre son audience aux pays limitrophes, l’Espagne et l’Allemagne notamment. « Ce qui passera certainement, dans les prochains mois, par de beaux projets de croissance externe », conclut le PDG d’Eldo.

Agnès Bergon