Informations régionales économiques et juridiques
140e année

Gefiroga tient le cap face à la crise

Commerce. Le groupe d’enseignes accélère son développement.

Midica, magasin emblématique du groupe, a fait peau neuve en 2019. Lydie Lecarpentier

Si le nom Gefiroga, un groupe dirigé par Olivier Garrigou et Richard Hernandez, ne parle pas au grand public, les enseignes qu’il abrite ont pourtant pignon sur rue : Midica et son restaurant Gigilan, neuf Intersport, et deux Blakstore. De quoi faire pâlir les concurrents avec ses 60 M€ de chiffre d’affaires générés en 2019. Et une croissance qui n’a pas pâti de la crise sanitaire, bien au contraire. Fort de 370 collaborateurs, le groupe, qui existe depuis 1946, poursuit son envolée. Pendant la pandémie, il a même renforcé ses équipes de 14 personnes supplémentaires du fait de l’ouverture d’un magasin à Mazamet.

Et malgré les fermetures successives imposées qui ont engendré une baisse inévitable de CA, l’acteur économique régional a néanmoins retrouvé une activité proche de la normale depuis août 2021 et prévoit ainsi une progression de son chiffre d’affaires pour atteindre près de 68 M€. De fait, le groupe qui n’a pas attendu la crise sanitaire et économique pour amorcer son virage digital, a ainsi accéléré le processus avec une volonté de renforcer la proximité et l’ancrage territorial. Ainsi, les sites en ligne prennent une part conséquente dans l’activité du groupe qui tend à répondre aux besoins des usages des consommateurs. Pour rappel, le site marchand de Midica propose 3500 références sur les 18000 présentes en magasin.

Intersport poursuit son développement

Quant aux magasins Intersport, ils voient leurs ventes en ligne augmenter fortement. Au-delà de la digitalisation, le groupe a également décidé de poursuivre son développement. Après avoir rénové le magasin de Labège pour en faire l’un des Intersport les plus importants de l’Hexagone, ouvert un magasin à Blagnac puis un autre à Bessières, Gefigora a ouvert les portes de son 9e Intersport en 2020. Ce magasin d’une surface de 1800m2 a ainsi permis de créer 14 emplois. Le groupe prévoit également de doubler la surface de vente de son magasin Intersport de Cahors pour atteindre les 2 400 m2 dès 2023. Il ambitionne également d’étoffer son maillage régional avec l’ouverture d’un 10e Intersport dans l’agglomération toulousaine, en plus de ses quatre magasins actuels situés à Labège, Purpan, Rouffiac et Blagnac.

Enfin, deux nouvelles enseignes Blackstore, actuellement implantées à Albi et Montauban, devraient également voir le jour d’ici l’été 2022. En parallèle, le groupe a à coeur d’oeuvrer aux côtés de jeunes entreprises dans une démarche environnementale. Il est ainsi rentré en 2018 au capital de BlueBees, première plateforme de financement participatif dédiée à l’agroécologie et à l’alimentation responsable qui a permis à ce jour de préserver plus de 6200 ha de terres agricoles et a levé plus de 9,5 M€ pour des projets ruraux écologiques. Le magasin Midica, emblème historique du groupe, a lancé en fin d’année 2020 le label « Déco-Responsable » qui promeut les éco-produits et le made in France.

Jennifer Legeron