Informations régionales économiques et juridiques
140e année

Ilek, fournisseur d’énergie verte très engagé

Énergie. Fournisseur d’énergies renouvelables, la société Ilek propose à ses clients d’investir directement dans les projets de développement des producteurs.

Rémy Companyo et Julien Chardon, cofondateurs de l’entreprise Ilek.

Créée en 2016 à Toulouse, la société Ilek est un fournisseur d’électricité verte et de gaz bio français, qui met directement en relation les producteurs d’énergies renouvelables avec les consommateurs, dans une logique de circuit court. « La genèse de ce projet est issue d’une envie : proposer à nos clients une alternative à la consommation d’énergie renouvelable, à travers des contrats de partenariats et d’achats d’énergie que nous signons directement avec les producteurs », explique Rémy Companyo, cofondateur de l’entreprise. Figurant en 3e position dans le classement de Greenpeace France des producteurs d’énergie verte (palmarès établi en 2018), Ilek reste perçu comme l’un des rares fournisseurs « vraiment verts » du secteur.

L’entreprise collabore ainsi avec trois types de producteurs : hydroélectriques, éoliens, et de biométhane. « En achetant l’énergie directement auprès des producteurs, nous sommes capables de garantir aux consommateurs que l’énergie achetée est 100 % renouvelable, et notre clientèle peut toujours avoir une totale transparence sur ce qu’elle consomme », poursuit Rémy Companyo. Ilek compte près de 120 000 clients dans tout l’Hexagone, travaille avec une quarantaine de producteurs et emploie près de 90 salariés.

Une croissance en progression constante

Entre 2019 et2020, Ilek a enregistré une croissance globale de l’ordre de 10%, et son chiffre d’affaires est en constante progression depuis sa création. L’entreprise toulousaine veut aller plus loin aujourd’hui et propose à ses clients d’investir directement dans les projets de développement des producteurs d’énergies renouvelables, par le biais du financement participatif, une façon de leur permettre de devenir eux-mêmes « acteurs de la transition énergétique » et de « donner du sens à leur épargne ».

« L’idée avec ce projet de financement participatif, c’est de permettre aux consommateurs d’aller plus loin dans leur démarche de choix d’énergie verte pour leur logement. Ils pourront en plus aider un producteur près de chez eux à développer de nouveaux projets », explique Rémy Companyo. Le modèle d’Ilek est simple : « le client investit a minima 100 € dans le projet de son choix via la plateforme Ilek, avec un taux d’intérêt compris entre 4 et 7 %, soit 5 à 10 fois supérieur au taux actuel du livret A, détaillent les cofondateurs. L’intérêt pour le client est double : placer une partie de son épargne dans un projet à dimension écologique (plutôt que chez les banques), et investir dans un projet de moyen terme rentable, avec un risque très limité ». L’ambition d’Ilek est d’accompagner le financement de 10 projets d’énergie renouvelable d’ici la fin de l’année.

Premier fournisseur français à obtenir le label B Corp

Dès l’origine, Julien Chardon et Rémy Companyo, les deux cofondateurs, ont compris que le métier de fournisseur d’énergie renouvelable ne consistait pas simplement à vendre de l’énergie. « Nous devions être capables de faire différemment, en permettant aussi à Ilek de résoudre des défis sociétaux et environnementaux », souligne Rémy Compagnyo. De fait, la complexité et l’opacité du modèle énergétique français ne permettent pas de comparer les tarifs ni de mesurer l’impact environnemental de l’énergie produite, explique-t-il en substance.

« Les Français ont tous besoin d’énergie, mais personne ne sait à qui cela bénéficie vraiment. Nous voulons changer ce rapport flou et permettre aux usagers d’agir simplement », précise Rémy Companyo. Fortement engagée dans une démarche RSE – elle a obtenu le label B Corp en 2020, la société compte franchir le cap des 500000 clients d’ici 2023 et espère atteindre le million en 2025. Elle entend également porter à une centaine le nombre de producteurs d’énergies renouvelables avec lesquels elle travaille. « L’objectif d’Ilek reste de participer, à son échelle, à la transition écologique », conclut Rémy Companyo.

Maëva Curutchet