Informations régionales économiques et juridiques
141e année

L’alimentation passée au crible

Événement. Phytocontrol organise, avec l’université de Nîmes, la deuxième édition de Food Risk, dédiée à la sécurité alimentaire et l’authenticité, les 8 et 9 juin.

Analyse alimetaire - Colloque international - Sécurité alimentaire
Phytocontrol Group est spécialisée dans la sécurité sanitaire des aliments et de l’environnement. (©Pixabay)

Après une première édition réussie, le colloque international Food Risk organisé par Phytocontrol Group et l’université de Nîmes se tiendra les 8 et 9 juin, à Nîmes. De fait plus de 300 participants et 35 intervenants sont attendus pour assister aux 17 conférences et deux tables rondes programmées. L’accent sera notamment mis sur la dimension internationale du colloque qui se focalisera sur le thème de la sécurité alimentaire et l’authenticité au sein duquel s’inscrivent les sujets connexes de la réglementation, la traçabilité, l’origine des produits et la digitalisation de l’activité. Ainsi, le 8 juin, la 1er conférence abordera une problématique d’actualité, la crise de l’oxyde d’éthylène.


˃ LIRE AUSSI : Inspiration ESS


Sept autres se succéderont dont quatre sur la sécurité alimentaire. Une table ronde sur l’authenticité prendra également place. La journée se clôturera par une présentation de la maîtrise des risques liés à l’identité botanique des substances actives végétales. Le 9 juin, la sécurité alimentaire sera encore largement présente avec la communication de crise, les pesticides et contaminants, la plateforme de surveillance de la chaîne alimentaire et via un exemple d’engagement, le FeL Partenariat. L’authenticité sera aussi approchée par les cas particuliers de la vanille et des épices ainsi que par l’analyse chirale. Enfin, une conférence traitera de l’ADN pour lutter contre les fraudes sur les matières premières végétales et une ultime table ronde sera consacrée à la traçabilité et la digitalisation. Phytocontrol Group, créé en 2006 à Nîmes, est désormais présent dans six pays européens et au Maroc, et emploie près de 400 salariés. Il génère un CA de près de 35 M€ soutenu par une croissance annuelle supérieur à 20%.

Rédaction GdM