Informations régionales économiques et juridiques
140e année

La Cité by La Région Occitanie, dédiée à l’innovation des entreprises

Equipement. Installée dans les anciennes halles de Latécoère, dans le quartier Montaudran à Toulouse, la Cité accueille désormais Ad’Occ, l’agence de développement régionale, Nubbo, l’incubateur de la Région, mais aussi un campus de start-up géré par At Home et le Roselab, un FabLab animé par Manatour.

© Lydie Lecarpentier

Porté par la Région Occitanie, avec un budget de 38,3 M€ pour l’achat des halles Latécoère, la rénovation et l’aménagement, le nouveau laboratoire d’innovation entrepreneurial a ouvert ses portes en mars 2020, au 55 avenue Louis Breguet dans le quartier de Montaudran à Toulouse. À l’image de Station F (le plus grand campus de start-up du monde situé à Paris) ou de Darwin à Bordeaux, La Cité toulousaine, est un espace de 14 000 m2 dédié aux entreprises et aux start-up innovantes, pensé comme un équipement structurant au service du développement de l’économie, de l’innovation et de l’emploi à Toulouse et, au-delà, en Occitanie. Elle accueille différentes structures dont un espace tiers-lieu géré par At Home, le Fablab Roselab, l’incubateur régional Nubbo et depuis peu, l’Agence de développement économique régionale Ad’Occ, le Microsoft Experiences Lab dédié à la transformation numérique et l’intelligence artificielle et la French Tech Toulouse tandis qu’un restaurant ouvrira ses portes en septembre. La Cité a pour vocation de développer l’intelligence collective de différents corps de métiers avec un potentiel d’accompagnement public/privé en un même lieu qui le rend très attractif et vertueux. Ce nouvel écosystème au cœur de Toulouse est le résultat d’une réflexion de dynamisation urbaine.

© Lydie Lecarpentier
© Lydie Lecarpentier

L’espace tiers lieu géré par At home a été pensé comme un hub de sept plateaux de 300 m2 pouvant accueillir 295 postes de travail au total, avec des salles de réunion, des espaces projet, des corners pour les entreprises partenaires. À ce jour, il héberge 49 start-up avec plus de 190 personnes bénéficiant des différents services aux entreprises.

© Lydie Lecarpentier

Nubbo a également rejoint la Cité pour y jouer à plein son rôle d’incubateur et d’accélérateur régional. Faute de pouvoir inaugurer la Cité, à l’occasion d’une visite de presse, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, et Nadia Pellefigue, vice-présidente en charge notamment du développement économique et de l’innovation, ici en présence d’Anne-Laure Charbonnier, directrice de Nubbo, ont présenté les services, les entreprises et acteurs de la structure.

© Lydie Lecarpentier
© Lydie Lecarpentier

L’Occitanie a été la première Fabrégion de France, à répertorier, créer un maillage de Fablabs sur le territoire et un accompagnement à la professionnalisation. Naturellement, elle a intégré un Fablab dans son écosystème citadin. Un espace de 800 m2 dédié à la communauté de makers (« ceux qui font par eux-mêmes et avec les autres »), avec un open lab de création partagé, des services de fraiseuse numérique, deux découpes laser numériques pour les matériaux tendres (bois, papier, textile…), un espace chaudronnerie et soudure, de l’impression 3D, un Textilelab, espace de couture partagé avec ses machines professionnelles et familiales et un studio photo… Il ne manque plus que la volière de drones et robots. Géré par Manatour, le spécialiste du tourisme industriel, le Roselab, accueille actuellement plus de 80 adhérents professionnels réguliers, porteurs de projet (pour la réalisation de prototypes) et grands comptes, artisans, graphistes, en attendant de pouvoir ouvrir plus librement au public avec une jauge à terme de 100 personnes et fédérer une communauté Roselab de 500 personnes.

© Lydie Lecarpentier

Une fois passée l’impressionnante palmeraie, la halle centrale de La Cité de 1 300 m2 pourra accueillir des événements publics ou privés autour des projets innovants de La Cité mais également des événements culturels tournés vers le grand public grâce à ses espaces modulables. OctoberMake, événement organisé par le Roselab, pourrait accueillir, si les règles sanitaires le permettent, entre 300 et 1 500 makers.

Lydie Lecarpentier