Informations régionales économiques et juridiques
141e année

La French Tech Toulouse se renforce

Technologie. Six nouveaux membres ont rejoint le conseil d’administration de l’association.

French Tech - Toulouse - Haute-Garonne - Entreprenariat
Sandrine Jullien-Rouquié, CEO de Ludilabel, présidente de la French Tech Toulouse, au centre, entourée d’une partie du comité stratégique. (Crédit : DR).

La French Tech Toulouse, qui vient d’organiser le 5 juillet à la Cité l’événement Time to Scale Together, qui a réuni plus de 400 membres de l’écosystème entrepreneurial toulousain, annonce l’élargissement de son board à une douzaine de membres. Six nouveaux entrepreneurs ont en effet rejoint son conseil d’administration : Aline Cerf, CEO de Smart-Catch, Yannick Cenatiempo, CEE de Medelse, Julien Chardon, CEO d’Ilek, Béatrice Korsakissok, co-fondatrice de Syntony, Mélanie Lehoux, CEO de Ibat et Frederick Roques, CFO de Génoskin. Ils ont rejoint dans la structure Sandrine Jullien-Rouquié, CEO de Ludilabel , qui conserve son rôle de présidente, Karim Ben Dhia, CEO d’Adveez, qui garde, lui, la fonction de secrétaire de l’association, Cédric Giorgi, dirigeant de Kaduceo, Marc Leverger, CEO de BricoPrivé, Cécile Morel, CSO de Hyperspread et Carole Zisa-Garat, CEO de Telegrafik.


> LIRE AUSSI : Les Nénettes de Montauban font bouger les lignes de l’entreprenariat


À l’occasion de sa dernière assemblée générale, qui s’est tenue le 27 juin, la French Tech Toulouse, qui compte près de 250 membres, a également fait le point sur l’année écoulée. Bien qu’encore marquée par certaines restrictions sanitaires, l’activité a fortement repris, permettant à l’association d’élargir ses actions avec notamment le déploiement de French Tech Central, un programme national qui facilite et accélère la relation entre les entreprises innovantes et les administrations grâce à une plateforme de rendez-vous individuels. Plus de 50 entretiens ont été réalisés en 2021 avec plus de 15 partenaires de l’innovation. L’association a également lancé l’an dernier la saison 2 de French Tech Tremplin, un programme, lui aussi, national qui promeut la diversité et l’égalité des chances au sein de l’écosystème tech. Plus de 55 lauréats ont été accompagnés en 2021. L’appel à candidatures de la saison 3 est en cours. Les candidats ont jusqu’au 1er août pour se manifester.

LANCEMENT DE TECH TRANSITION

La French Tech Toulouse a parallèlement lancé le programme Tech Transition, destiné à des candidats en reconversion professionnelle et souhaitant rejoindre une startup. 25 mentors sont déjà impliqués dans ce programme. L’an dernier, d’autres formats de réunion ont été testés, notamment les CXO, des rencontres qui visent à favoriser les échanges entre pairs : présidence, direction du marketing, direction technique, direction financière, direction de la production, direction des ressources humaines et direction des ventes. Ces rencontres métiers ont réuni plus de 120 participants en 2021. La French Tech Toulouse a également initié l’an dernier le Toulouse Tech Index (TTI), l’index des levées de fonds de l’écosystème local.

L’année 2021, enregistre un montant record de 351 M€ en Haute- Garonne, reflétant son dynamisme. Labellisée Capitale French Tech en 2019, l’association La French Tech Toulouse a pour mission la détection, l’aiguillage et l’accélération d’entreprises innovantes à haut potentiel du territoire toulousain. Elle déploie localement les programmes nationaux French Tech et fait rayonner les entreprises innovantes à travers le label French Tech. Elle anime et fédère l’écosystème tech toulousain (entreprises innovantes, catalyseurs, financeurs, etc..). Elle est financée par la Mission French Tech, la Région Occitanie, Toulouse Métropole et les adhésions de ses membres. En 2020, La French Tech Toulouse a mis en place un observatoire des start-up qui recence les entreprises innovantes de la région Occitanie. Aujourd’hui, ce sont plus de 900 start-up qui sont identifiées au sein de l’écosystème.

Agnès Bergon