Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Latécoère met la main sur l’espagnol Mades

Aéronautique. L’équipementier toulousain s’ouvre de nouveaux marchés.

Mades

Partenaire de premier plan des grands constructeurs aéronautiques internationaux, le groupe Latécoère annonce avoir conclu avec American Industrial Acquisition Corporation (AIAC) un accord définitif portant sur l’acquisition de Malaga Aerospace Defense & Electronics Systems (Mades). Après les acquisitions de SDM au Mexique et de TAC en Belgique, il s’agit de la troisième opération de croissance externe depuis l’augmentation de capital réalisée cet été. Au mois d’août, le groupe avait en effet réussi à lever sur les marchés près de 222,4M€.

Mades, sur lequel Latécoère vient de jeter son dévolu, fabrique des produits électroniques. L’entreprise est spécialisée dans les cartes de circuits imprimés (PCB) utilisées dans des applications de haute fiabilité pour les marchés de la défense (soit près de 80 % de ses ventes), de l’aviation commerciale et de l’industrie (globalement 20 % des ventes réalisées).

Mades est installée comme son nom l’indique à Malaga dans le sud de l’Espagne. Elle emploie environ 100 personnes hautement qualifiées. Le rachat de Mades ouvre au sous-traitant aéronautique de nouvelles opportunités d’intégration verticale qui vont lui permettre de mieux répondre à l’ensemble des besoins en produits de sa clientèle, s’agissant notamment des systèmes d’interconnexion de câblage électrique (EWIS). Mades devrait également offrir à Latécoère de nouvelles solutions pour les futures générations d’avions plus verts.

Accélération de la stratégie de croissance

Mades

Pour Thierry Mootz, directeur général de Latécoère, cette acquisition est « une excellente nouvelle pour les deux équipes de direction et les salariés. Mades est une entreprise leader sur son marché, dotée d’une gestion efficace et de performances opérationnelles et clients de tout premier plan. […] Mades permet [au groupe] de se développer sur le segment de marché de la Défense américaine et créera des synergies importantes au sein de la division Systèmes d’Interconnexion de Latécoère, tout en renforçant notre position de numéro 1 pour les meubles avioniques. Nous poursuivons l’accélération de la stratégie de croissance externe annoncée lors de l’augmentation de capital, et réalisons ainsi notre ambition d’apporter des solutions innovantes au secteur aéronautique pour un monde durable. »

Latécoère devrait communiquer de plus amples informations au marché lors de la clôture de la transaction, celle-ci étant soumise à un certain nombre d’autorisations commerciales et réglementaires préalables, notamment l’approbation du Conseil des ministres espagnol, conformément à la réglementation sur les investissements directs étrangers dans le secteur de la défense, prévue au cours du premier semestre 2022.

Agnès Bergon