Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Le nouveau visage de la CCI de Toulouse

Commerce. Patrick Piedrafita, élu président de la CCI de Toulouse, a présenté le nouveau bureau de la CCI de Toulouse qui proposera les grandes orientations de la mandature.

De gauche à droite : Bénédicte Vital, Frédéric Carré, Patrick Piedrafita, Martine Labadie, Alain Di Crescenzo, Marie-Pascale Goudal, Patrice Falcou, Philippe Léon et Johan Clochet. DR

Patrick Piedrafita a pris officiellement le siège de président du nouveau bureau de la chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Toulouse le 26 novembre, après avoir été élu par les 65 membres qui composent l’institution consulaire à l’issue des élections qui se sont déroulées du 26 octobre au 9 novembre dernier. Il menait la liste commune présentée par le Medef 31 et la CPME 31 baptisée « Essenccielles31 ». Patrick Piedrafita arrive sans remous à la présidence même s’il déplore un très faible taux de participation de l’ordre de 4,62 %. Vice-président de la CCI de Toulouse depuis 2010, et président d’Airbus Opérations SAS, poste qu’il occupe, entre autres, depuis 2009, l’élu préfère pointer les actions menées par les CCI auprès des entreprises pendant la crise Covid.

Être au centre des dynamiques de développement

Des efforts restent cependant à mener sur les territoires, notamment « sur le plan de la communication autour de nos actions », précise-t-il. « C’est un honneur d’avoir été élu à la tête de cette institution indispensable pour l’avenir de nos entreprises. Avec les 65 membres élus, nous allons au cours des prochaines semaines définir notre plan d’action pour les cinq prochaines années au service des entreprises et du développement économique des territoires de la Haute-Garonne. Notre CCI doit être au centre des dynamiques en faveur du développement de toutes les entreprises. Elle devra contribuer à leurs transformations. Lieu de créations, de rencontres, de transmissions, elle favorisera les partenariats, les coopérations, les démarches innovantes et devra accompagner l’économie de notre département pour relever les défis des années à venir. Pragmatisme, efficacité et adaptation devront guider notre action », a déclaré, à l’occasion de son installation, le nouveau président de la CCI qui siégera jusqu’en 2026.

Trois commissions ont déjà été créées, axées sur la finance, les marchés et les conflits d’intérêts. Quatre autres commissions verront également le jour en janvier pour traiter des problématiques du commerce et du tourisme, de l’industrie, des services et de l’aménagement des territoires. Des points comme la digitalisation et les normes environnementales feront, eux, l’objet de projets transverses. L’assemblée comprend 65 membres dont 66% siègent pour la première (avec une proportion de 42 % de femmes), auxquels s’ajouteront en janvier des conseillers techniques et membres associés.

Jennifer Legeron