Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Midi 2i opère d’importants arbitrages

Immobilier. Malgré la crise, la filiale de la Caisse d’Épargne Midi-Pyrénées poursuit sa stratégie d’investissements ciblés. Avec succès.

Jean-Luc Barthet, président de Midi 2i. ALEXANDRE OLLIER

Spécialisée dans la gestion de portefeuilles immobiliers, la filiale de la Caisse d’Épargne de Midi-Pyrénées, Midi 2i annonce avoir cédé 12 actifs l’an dernier, immeubles de bureaux et commerces, sur l’ensemble du territoire national pour un montant total de 77,3 M€. Cette phase d’arbitrage survient après près de sept ans de détention, conformément à la stratégie définie pour chaque fonds. Le plan de cession 2022 devrait être tout aussi ambitieux sachant que deux autres fonds gérés par Midi 2i sont arrivés à terme, à savoir Midi Foncière 2 et Midi Foncière 3.

Créée en 2005 et agréée par l’Autorité des marchés financiers depuis 2015, Midi 2i a pour vocation d’acquérir, gérer, valoriser et céder des actifs immobiliers situés en régions, détenus par des véhicules d’investissement qu’elle structure. Elle a ainsi créé à ce jour, avec l’appui d’autres Caisses d’épargne régionales, 15 foncières qui affichent une capacité d’investissement de plus de 1,6Md€. Basée à Toulouse, la société de gestion de portefeuilles immobiliers gère aujourd’hui près d’1,4 Md€ d’actifs, soit quelque 430000 mètres carrés de bureaux et commerces pour l’essentiel, dont 92% situés au coeur des métropoles régionales, représentant 62,3 M€ de loyers annuels. Depuis quelques années, Midi 2i a entrepris de diversifier son portefeuille en investissant dans les secteurs de l’hôtellerie, du résidentiel et du résidentiel géré.

12 cessions pour le compte de quatre fonds

En novembre2021, Midi Foncière 2 a cédé à Inea deux immeubles ID d’une superficie totale de 5334m2 situés à Balma dans l’écoquartier Vidailhan, au sein de la Zac Balma-Gramont, à l’est de la métropole toulousaine. Au mois de novembre 2021, la Foncière Bretagne Pays et La Loire a quant à elle cédé au groupe Legendre deux immeubles sur la région nantaise : Le Medley, d’une superficie de 2040 m2 situé à Saint-Herblain, et un immeuble de 4 972 m2 situé à Nantes.

Elle a également cédé au mois de décembre, dans le cadre du projet Meioza, 3 000 m2 de bureaux situés à Rennes dans le quartier des Gayeulles. Concernant les cessions Midi Foncière, elles ont été opérées au mois de novembre 2021 au profit du groupe Paref sur deux immeubles (siège social d’Audika), d’une superficie de 5 500 m2 situés à Gennevilliers, également sur l’immeuble Le Riou à Blagnac vendu au mois de décembre 2021 au locataire des lieux ainsi que sur plusieurs petits commerces diffus entre Toulouse, Pinsaguel, Muret et Saint-Orens pour une superficie totale de 1018 m2.

Enfin, à Lieusaint en région parisienne, Normandie Foncière, au sein du projet Spirito Verde, a cédé quant à elle au mois de septembre 2021 à la SCPI Coeur de Régions (So Genial Immobilier) deux immeubles de bureaux d’une superficie de 1 747 m2 et de 2110 m2. « Le réel engouement observé dans les régions depuis notamment la crise sanitaire est une tendance de fond et l’immobilier s’inscrit pleinement dans ce contexte. L’ancrage territorial de Midi 2i et son expertise immobilière font sa force dans cette conjoncture économique très bouleversée. L’agilité de notre structure à taille humaine (elle emploie 28 collaborateurs, NDLR) conjuguée à la force d’un grand groupe, sont des atouts indéniables, favorables à notre attractivité », observe Jean-Luc Barthet, président de Midi 2i.

Rédaction GdM