Informations régionales économiques et juridiques
140e année

NaturaDream : l’habitat écologique des Hautes-Pyrénées

Habitat. Benoît Darré est aux commandes de l’entreprise familiale Pomès-Darré spécialisée dans le BTP, fondée par son grand-père en 1936 à Trie-Sur-Baïse. Il a souhaité diversifier l’activité en concevant des piscines et des maisons écologiques. Plus de 70 % des matériaux sont issus de l’économie circulaire.

L'entreprise a développé NaturaDome, une maison écoresponsable recouverte d'une prairie cultivable.
L’entreprise a développé NaturaDome, une maison écoresponsable recouverte d’une prairie cultivable. NaturaDream

« NaturaDream, c’est l’histoire d’une utopie réelle, un rêve éveillé », s’enthousiasme Benoît Darré. Il a repris l’entreprise familiale spécialisée dans le BTP en 1998. Il a souhaité insuffler une nouvelle dynamique en donnant une touche plus green. C’est ainsi qu’est née NaturaDream, une jeune entreprise écoresponsable spécialisée dans la construction de piscines et de maisons différentes. Elle décline les marques Natura-Swim et NaturaDome.
Sa double formation technique et commerciale a pesé dans la balance. Benoît Darré aime s’épanouir hors de sa zone de confort, fortement inspiré par son expérience professionnelle précédente à l’agence française de développement à Wallis et Futuna.
Pour permettre à l’entreprise de gagner en autonomie, il a conçu un nouvel outil : une centrale à béton. «  C’était le meilleur moyen pour être plus compétitif et plus performant.  »

Innover... Cap sur la piscine de demain

En 2004, l’entreprise développe NaturaSwim, un concept de piscines issu de l’architecture organique, un bassin qui s’adapte à son environnement. « Il nous faut quatre jours pour construire une piscine. J’ai simplifié au maximum les méthodes. Le béton en pierre reconstituée va imiter la pierre naturelle, on va le sculpter comme de la pâte à modeler. Le moule est réalisé directement sur le sol, ce qui permet de construire des formes ultra-personnalisées et d’être très compétitifs sur le marché. » La centrale à béton a permis d’atteindre ces résultats.
Benoît Darré s’amuse en ajoutant que Trie-sur-Baïse doit avoir le plus fort ratio de piscines en France au kilomètre carré. Il a vu juste. NaturaSwim multiplie ses ventes par trois chaque année avec 25 piscines en moyenne par an.
« Nous sommes sur le créneau du loisir. Les gens veulent être en vacances à la maison et sont prêts à se faire plaisir  », ajoute l’entrepreneur. Depuis quelques mois, il réfléchit à la meilleure façon de dupliquer la force de production. Il envisage le développement d’une franchise.

« Nous voulons aller très loin dans le concept, explique Benoît Darré. Les liants utilisés pour fabriquer le béton proviennent de la valorisation des scories de hauts fourneaux, explique Benoît Darré, aux commandes de NaturaDream. L’empreinte carbone est deux fois moins élevée que pour un béton classique. Nous incorporons 70 % de bouteilles plastiques issues du recyclage.  »

De la piscine à la maison

NaturaDome est une maison écoresponsable, recouverte d’une prairie cultivable. « Nous voulons aller très loin dans le concept, explique Benoît Darré. Les liants utilisés pour fabriquer le béton proviennent de la valorisation des scories de hauts fourneaux. L’empreinte carbone est deux fois moins élevée que pour un béton classique. Nous incorporons 70 % de bouteilles plastiques issues du recyclage.  »
Le fondateur de NaturaDome conçoit qu’il est encore un peu jeune sur le marché : 18 maisons ont été construites depuis 2014, il faut encore quatre ans de recul pour garantir la décennale. Toutefois, le projet intéresse fortement de nouveaux opérateurs. Un chantier est en préparation sur le site des JO à Vincennes en 2024, il accueillera le staff technique des délégations sportives. Ces aménagements seront ensuite destinés à la cité du développement durable.
L’entreprise qui emploie 35 salariés, a généré l’an dernier un chiffre d’affaires de 6 M€ dont 70 % émane de l’activité historique liée au BTP. Du côté des piscines et des maisons, le chiffre d’affaires a augmenté de 400 K€ l’an dernier. L’attente des clients est bien présente.
Benoît Darré veut continuer à donner du sens à ses activités, il regarde déjà vers l’Europe et ailleurs.

Dorisse Pradal