Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Nouvel envol pour l’Énac qui s’associe au groupe Isae

Formation. L’Énac, campus d’excellence au service de l’aviation civile et de sa sécurité, intègre le groupe Isae pour accroître son rayonnement international et faire face aux nouveaux enjeux.

L’École nationale de l’aviation civile est la seule école en France qui forme aux métiers techniques et scientifiques liés aux transports aériens. Installée à Toulouse depuis 1969, l’équipe, soit 940 enseignants, chercheurs, instructeurs, doctorants et personnels administratifs, veille sur la formation de 1800 étudiants français et étrangers (ils représentent 40% du total) à différents métiers de l’aéronautique et du transport aérien, sous la tutelle du ministère chargé des Transports et de la Direction générale de l’aviation civile (DGAC). Répartie sur neuf centres en France, l’Énac propose 31 programmes de formations différents. Seule la formation « Ingénieur Enac » propose la voie classique sur le campus de Toulouse (130 étudiants en 1ère année) et également un cursus d’apprentissage sur le campus de Montpellier.

Quatre centres de formation sont dédiés à la formation pratique des pilotes de ligne, disposant d’une flotte de 104 avions. Son budget de fonctionnement est de 125 à 130 M€ par an. Créé en 2011, le groupe Isae est devenu un acteur incontournable du secteur aérospatial. Il réunit Isae-Supaero, Isae-Ensma, Isae- Supmeca, l’Estaca, et l’École de l’Air et de l’Espace. Depuis début 2022, l’Énac est la sixième composante, dotée d’une expertise et d’une recherche basée sur l’aviation civile. Les écoles ainsi associées ambitionnent de faire évoluer ensemble la recherche et l’enseignement de la formation supérieure aérospatiale tout en intégrant la transition numérique et écologique pour un transport aérien décarboné, devenu un enjeu mondial.

Lydie Lecarpentier

L’Énac forme actuellement 25 étudiants en 1ère année, futurs « pilotes de ligne ». Sur un panel de 1100 candidats inscrits au concours EPL, les élèves sont sélectionnés après des épreuves écrites, des épreuves psychotechniques, psychomotrices et psychologiques, un oral d’anglais et un examen médical. Chaque étudiant retenu se verra offrir un uniforme qu’il portera tout au long du cursus, composé de cours théoriques et pratiques.

100% des élèves formés pourront exercer leur métier dans une compagnie aérienne en France ou à l’étranger comme chez Air France ( qui est le choix N°1 des étudiants) ou des low cost, dans l’aviation d’affaire ou compagnies de fret… 200 heures de vol sont réalisées pour valider la formation sur les avions de la flotte Enac et sur simulateurs dans les centres Enac, comme dans ce simulateur cockpit A320 d’airbus qui a coûté 3M€ et utilisé en fin de cursus. D’abord copilote les premières années, ce n’est qu’une fois le pilote suffisamment expérimenté (1500 heures de vol en moyenne) que le pilote devient commandant de bord.

Lydie Lecarpentier