Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Stéphane Aubay réélu à la tête de la FPI

Immobilier. Le président de GreenCity entame un nouveau mandat de trois ans.

Stéphane Aubay, président de la FPI. DR

Forte désormais de 52 membres contre 45 trois ans plus tôt, la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) Toulouse Occitanie veut plus que jamais se faire entendre. Face à une baisse sans précédent des mises en ventes et des ventes de logements neufs, les promoteurs immobiliers, dont les stocks fondent à vue d’oeil, tentent en effet depuis des mois de mobiliser élus et opinion pu blique sur les risques que cette situation fait peser sur le BTP, rappelant qu’un logement, ce sont deux emplois dans la filière.

Relancer la production de logements neufs

La raréfaction du foncier et des permis de construire délivrés au compte-gouttes expliquent, selon les professionnels de l’immobilier, cette pénurie de logements neufs dont la conséquence immédiate est l’envolée des prix, elle aussi sans précédent. Pourtant, tient à rappeler Stéphane Aubay, président de GreenCity Immobilier et président de la FPI Toulouse Occitanie, « la demande de logements dans l’aire urbaine de Toulouse est toujours aussi dynamique ». Situation d’autant plus paradoxale que « la capacité d’acceptabilité des citoyens est de plus en plus faible », déplore-t-il.

Réélu le 2 décembre pour un second mandat trois ans, le professionnel a de fortes ambitions à savoir notamment tout faire pour relancer la production de logements neufs dès 2022. « Il faut qu’on arrive à convaincre les élus et les services des collectivités, que le besoin de logements est bien réel », assure-t-il, qu’il s’agisse de Toulouse Métropole, du Muretain ou du Sicoval. La FPI organisera du 11 au 13 mars son traditionnel salon du logement neuf.

Agnès Bergon