Baromètres & indicateurs

Les Geiq ont le vent en poupe en Occitanie

Hommes et chiffres
Publié le

Répondre aux besoins de recrutement des entreprises tout en favorisant l’inclusion des personnes éloignées de l’emploi, c’est le pari que font les Groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification (Geiq). Ces collectifs d’entreprises, pilotés par leurs adhérents, existent depuis 1991. En France, en 2023, on compte quelque 200 de ces groupements qui réunissent près de 7 750 entreprises. Ils réalisent environ 9 300 embauches par an. En Occitanie, les Geiq ont également le vent en poupe.

Le Comité régional des Geiq d’Occitanie fédère 24 Geiq et 670 entreprises adhérentes. En 2022, 889 contrats de travail ont été signés dans le cadre (en augmentation de près de 18 % par rapport à l’année 2021) dans les secteurs agricole, agroalimentaire, aide et service à la personne, BTP, espaces verts, industrie, logistique, propreté, transport ou encore numérique. 89 % au bénéfice de publics dits prioritaires : jeunes de 26 ans sans qualification, personnes éloignées du marché du travail depuis plus d’un an, issues de quartiers ou zones prioritaires, en situation de handicap, bénéficiaires des minima sociaux ou encore bénéficiant du statut de la protection internationale. Parmi eux, 91 % ont obtenu leur qualification et 74 % un emploi à la sortie.

Les deniers baromètres

février 2024