Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Des bières d’explorateurs

Artisanat. Sébastien Lafon et Vanessa Narbona ont fondé fin 2019 la Brasserie Aviateur. Leur credo : des bières artisanales au goût d’ailleurs.

Sébastien Lafon et Vanessa Narbona. DR

Et de deux : la brasserie artisanale Aviateur, installée rue Negreneys à Toulouse, vient de remporter une Médaille d’argent au Concours International de Lyon 2022 après une première Médaille d’agent au Concours Général Agricole 2022… Un exploit pour cette microbrasserie créée à l’automne 2019 par deux passionnés : Sébastien Lafon et Vanessa Narbona dont les bières ont aussi été repérées par le guide Hachette dédié. Lauréats en janvier dernier du Réseau Entreprendre Occitanie Garonne, ils viennent de boucler le financement qui devrait leur permettre d’accroître leurs moyens de production et de multiplier les volumes actuels, soit 200 hl par an, par trois ou quatre. Manque toutefois encore le local, le couple souhaitant ne pas quitter les Minimes.

Leur exploit est d’autant plus remarquable qu’aucun des deux n’est issu du sérail. Ingénieurs dans le domaine de l’environnement pour l’une et dans celui de l’efficacité énergétique pour l’autre, c’est sur la côte ouest des États- Unis, qu’ils ont puisé l’inspiration, entre Portland, Oregon, et San Francisco, en Californie. « En 2014, nous y avons découvert la nouvelle scène brassicole avec plein de saveurs. Lorsque nous sommes rentrés à Toulouse, nous avons commencé à brasser en amateur, des petits volumes, de l’ordre de 20 litres. Ça nous a permis de nous former », se souvient Vanessa Narbona. Des amateurs particulièrement éclairés puisque la jeune femme obtient un diplôme universitaire d’opérateur de brasserie à LaRochelle, avant de retourner faire un stage chez un brasseur de Portland. En octobre 2019, entrepreneur multirécidiviste, Sébastien Lafon passe d’amateur à professionnel, avec un premier client, la Passerelle Negreneys, le bar associatif du quartier.

Une filière brassicole qui se structure

Avec ses bien nommées bières d’explorateurs, le couple essaie de faire découvrir différentes saveurs inspirées de voyages, d’expériences gustatives. « Nous n’avons que des bières très marquées en goût, pas de bière classique, ajoute Vanessa Narbona. On va chercher des houblons typés, des fruits de saison, des épices, notamment des poivres, ou encore différentes levures. Nous travaillons un peu comme des cuisiniers ! » La brasserie fournit désormais des bars, des épiceries, des cavistes et des restaurants de la Ville rose et reçoit quelques sollicitations de l’extérieur. « Cela reste pour l’instant anecdotique, reconnaît Sébastien Lafon. Nous préférons nous concentrer sur le développement de notre marché autour de Toulouse où il y a déjà beaucoup à faire. »

Alors que la filière brassicole se structure, les deux brasseurs ont pour ambition de privilégier les approvisionnements en local et bio. Un site de vente en ligne a été lancé mais on peut aussi faire ses emplettes sur le lieu de production. « On a démarré petit, ça nous a permis de développer plus d’une quarantaine de recettes et d’en sortir de nouvelles tous les mois. Nous avons pu ainsi construire notre clientèle, mais aujourd’hui nous sommes à l’étroit. Il est temps de passer à l’étape d’après ! », conclut le couple de quadras.

Agnès Bergon