Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Hausse du Smic de 0,9%

Finances. À compter du 1er janvier 2022, le Smic est majoré de 0,9 % à 10,57 € de l’heure, 1603,15 € par mois. Le plafond de la sécurité sociale reste fixé à 3428 €.

Le Smic est majoré de 0,9 % à compter du 1er janvier 2022 (décret 2021-1741 du 22 décembre 2021). Cette revalorisation résulte de l’indexation du Smic sur l’évolution annuelle de l’indice Insee des prix à la consommation, soit 3,1 % de novembre 2020 à novembre2021 (code du travail, article L 3231-4). Elle fait suite à la revalorisation de 2,2% en octobre 2021 justifiée par la hausse des prix de plus de 2 % constatée de novembre à août 2021 (code du travail, article L 3231-5).

Le Smic horaire est porté à 10,57 € (contre 10,25 € en janvier 2021 et 10,48 € depuis octobre 2021). Le Smic mensuel pour 151,67 heures de travail hebdomadaire passe ainsi à 1 603,15 € (1 269 € net par mois) contre 1589,50 € depuis octobre 2021. Le Smic net est égal à environ 1 269 € par mois (contre 1257 € depuis octobre 2021 et 1 230 € de janvier à septembre 2021). Pour les jeunes salariés ayant moins de six mois de pratique professionnelle dans la branche d’activité, le salaire minimum s’établit à 8,46 € avant 17 ans (minoration de 20 %) et à 9,51 € avant 18 ans (minoration de 10%).

Le salaire minimum des apprentis varie en fonction de l’âge et de l’année d’apprentissage (cf. tableau). La revalorisation du Smic entraîne diverses autres conséquences notamment sur la réduction générale de cotisations patronales, les taux réduits des cotisations maladie et allocations familiales, le plafonnement de plusieurs exonérations de charges sociales.

Rédaction GdM