Informations régionales économiques et juridiques
140e année

JurisPatent - Cabinet Guiu devient Guiu IP

Conseil. Le cabinet dijonnais de conseils en propriété industrielle créé en 1986 par Claude Guiu, opère un nouveau tournant de son histoire.

Dorian Guiu (directeur général du cabinet), Aurélie Guiu, Claude Guiu (président - fondateur du cabinet) et Chantal Guiu (de gauche à droite) ont dévoilé, jeudi 18 novembre le nouveau nom du cabinet, Guiu IP. Guiu UP

Annoncé jeudi 18 novembre, après une semaine de teasing sur le réseau social professionnel LinkedIn, le changement de nom du cabinet dijonnais de conseils en propriété industrielle, passant de JurisPatent - Cabinet Guiu à Guiu IP, s’inscrit comme le commencement d’une nouvelle page de l’histoire du Cabinet Claude Guiu, fondé par l’ingénieur et dessinateur industriel dijonnais en 1986. Après 35 années au service de la propriété industrielle, Claude Guiu a cédé la direction générale à son fils, Dorian Guiu, conservant la présidence du cabinet qui emploie aujourd’hui une vingtaine de collaborateurs répartis sur quatre bureaux principaux (Dijon, Besançon, Paris et Reims).

Une nouvelle page pour le cabinet Guiu

Difficile de résumer 35 années d’activité en quelques lignes. La deuxième et nouvelle génération représentée par Dorian Guiu résume : « mon père a créé le Cabinet Claude Guiu en 1986 à Dijon avant de le renommer Cabinet Guiu jusqu’en 2007. Il y a 15 ans, mon père a eu alors l’idée de changer le nom du cabinet pour JurisPatent - Cabinet Guiu. À l’époque, c’était la mode dans la profession de remplacer les noms patronymiques par des noms de fantaisie avec des connotations latino-anglophones, pour le développement à l’international. JurisPatent était donc la contraction du préfixe latin “Juris” et du mot anglais “Patent” pour “brevet”, soit l’illustration de nos deux domaines de compétence : le droit des marques et plus largement la protection des signes distinctifs, et la protection des innovations techniques par les brevets. Sauf que beaucoup le lisaient comme le droit des brevets au lieu du droit et des brevets ».

Fidèle à ses valeurs telles que l’ADN familiale, la proximité, la disponibilité, la relation de confiance et l’accompagnement sur le long terme, le Cabinet Guiu retrouve son nom patronymique et conserve sa note internationale avec l’acronyme “IP” en exposant, pour “Intellectual property” faisant écho à sa baseline : “conseils en propriété industrielle”.

Rédaction JdP