Informations régionales économiques et juridiques
141e année

43e édition du Festival Piano au cloître des Jacobins de Toulouse

Musique. Jusqu’au 30 septembre au cloître des Jacobins à Toulouse.

43e édition du Festival Piano au cloître des Jacobins de Toulouse
Le trio Rémi Panossian en concert le 17 septembre (Crédit : DR)

Salome Jordania, Christian Zacharias, Nathalia Milstein, Finghin Collins, le trio Rémi Panossian, Marie Vermeulin, Joaquin Achucarro, Josu De Solaun, Baptiste Trotignon, Aline Piboule, Marc-André Hamelin, Stephen Hough, Bertrand Chamayou et Nelson Goerner sont les invités du festival Piano aux Jacobins, qui déploie sa riche programmation jusqu’au 30 septembre. Après un concert d’ouverture donné par la pianiste allemande Yumeka Nakagawa et une soirée animée par Paul Lay, magnifique représentant du jazz français, cette 43e édition du festival, soutenue par la Fondation BNP Paribas et France Musique, laisse une nouvelle fois le champ libre à de jeunes, voire très jeunes artistes dont justement Yumeka Nakagawa (21 ans), la géorgienne Salome Jordania (22 ans) ou la lyonnaise Nathalia Milstein (27 ans).

Elles auront ainsi l’occasion de côtoyer sous les voutes du cloitre des Jacobins de grands noms du piano tels Christian Zacharias, un habitué du festival, Joaquin Achucarro qui figure parmi les plus grandes légendes de l’instrument, Marc-André Hamelin, « un interprète aux prouesses techniques quasi surhumaines » selon le New York Times, le jazzman Baptiste Trotignon ou encore Stephen Hough qui combine une brillante carrière de pianiste, de compositeur et d’écrivain. À noter la carte blanche donnée à trois enfants terribles du jazz français, Rémi Panossian au piano, Maxime Delporte à la contrebasse et Frédéric Petitprez à la batterie. Ils interpréteront certains des meilleurs morceaux de leur discographie. Une belle occasion, donc, de célébrer l’énergie, le groove ciselé, la poésie et la complicité, de ce trio devenu l’emblème du jazz français à l’étranger.

Rédaction GdM