Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Antoine et Cléopâtre, entre passion et fureur

Théâtre. Au Théâtre de la Cité à Toulouse, du 11 au 14 janvier.

MARION LEFBVRE

Célie Pauthe met en scène au Théâtre de la Cité la pièce de William Shakespeare, Antoine et Cléopâtre, dans une traduction d’Irène Bonnaud. Une fresque romanesque, où les personnages s’aiment, se haïssent et se déchirent, avec d’un côté, Antoine et Cléopâtre, couple dont l’alliance est faite d’excès, de passion érotique et de narcissisme flamboyant ; et de l’autre, le jeune Octave, futur empereur Auguste, qui veut faire régner sur un monde unifié, l’ordre, la mesure et la stabilité. Célie Pauthe s’entoure d’une troupe de treize comédiens et musiciens pour plonger dans cette oeuvre aussi exubérante que crépusculaire.

Au-delà des derniers éclats d’une civilisation, Shakespeare explore le rêve fou de deux êtres qui ont cru qu’ils pourraient redessiner un monde où les notions mêmes d’Orient et d’Occident n’existeraient plus, mais se fondraient en une même hybridité originelle, indémêlable. Au Théâtre de la Cité du 11 au 14 janvier à 19h30.

Rédaction GdM