Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Concerts automnales à la Halle aux Grains de Toulouse

Concerts. Deux virtuoses, Mei-Ann Chen et Robert Trevino, se produiront respectivement le 5 et le 12 novembre à la Halle aux grains à Toulouse.

Portrait de Mei-Ann Chen et Robert Trevino
Mei-Ann Chen et Robert Trevino (Crédit : Kristin Hoebermann / Håkan Röjder)

L’Orchestre national de Toulouse accueille notamment deux chefs d’orchestre virtuoses en ce mois de novembre, l’américano-taïwanaise Mei-Ann Chen, et Robert Trevino, lequel avait déjà marqué les esprits en 2020 pour son interprétation de Mahler. Le concert du 5 novembre, deuxième concert de la série Happy Hour destinée à faire découvrir le grand répertoire symphonique, sera confié à la baguette de l’artiste Mei-Ann Chen. Établie à Graz, où elle dirige l’orchestre et le festival Styriarte et également cheffe d’orchestre lauréate du Memphis Symphony Orchestra, l’artiste, âgée de 49 ans, emmènera le public vers la terre natale de Mozart. Au programme, les deux dernières symphonies du musicien autrichien qui reflètent tout son génie : drame et terreur dans la Symphonie en sol mineur, éblouissement et majesté pour la Symphonie « Jupiter ».

Le samedi 12 novembre à 20 heures, à la Halle aux grains, ce sera au tour de Robert Trevino, un chef d’orchestre américano- mexicain de 38 ans, de transporter le public. La délicatesse onirique de la Rapsodie espagnole de Ravel dialoguera avec le destin héroïque inventé par Richard Strauss. La jeune pianiste Marie-Ange Nguci prêtera son jeu flamboyant à la redoutable Rhapsodie sur un thème de Paganini. Robert Trevino occupe les postes de chef titulaire du Basque National Orchestra, chef principal invité de l’Orchestre symphonique national de la RAI et conseiller artistique de l’Orchestre symphonique de Malmö. Du destin épique selon Strauss à la gageure pianistique de Rachmaninov, une soirée en forme de défis musicaux s’invite ici à Toulouse.

Rédaction GdM