Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Créateurs et artisans d’art ont rendez-vous au Meett

Événement. Du 8 au 12 décembre, le Meett accueille le Salon des créateurs et des artisans d’art.

MEETT - Parc des Expositions & Centre de conventions à Toulouse. C. Picci

La 40e édition du Salon des créateurs et des artisans d’art se déroulera du 8 au 12 décembre pour la première fois au Meett. Ébénistes, tapissiers, doreurs, couteliers, sculpteurs, céramistes, potiers, peintres, verriers, bijoutiers, maroquiniers, lunetiers, créateurs de mode adultes et enfants vont exposer sur 4000 m2, au gré d’une centaine de stands. Les principaux métiers d’Art du patrimoine français et leurs pièces « fait main » ont été sélectionnés par un Comité d’artisans-experts sur des critères précis : la production artisanale avant tout, mais aussi l’originalité et la créativité.

Une mine d’idée

De la pièce unique façonnée dans le respect de la tradition à l’objet aux formes inédites et innovantes, le salon déploie une mine d’idées pour faire ou se faire plaisir, dresser sa table de Noël, décorer sa maison ou personnaliser un cadeau. 19 nouveaux talents font leur entrée. Ils sont coutelier, céramiste, bijoutier, sculpteur ou tourneur sur bois et le salon leur permet d’exposer pour la première fois. Les visiteurs sont invités à les rencontrer et à élire leur coup de coeur. L’artisan lauréat exposera gratuitement lors de la prochaine édition du salon.

Circuits courts et réemploi animent nombre d’artistes, qui recyclent et donnent une deuxième vie aux matériaux pour réaliser des pièces uniques et des objets d’exception : vêtements pour enfants en tissu zéro déchets, bijoux en chutes de cuir ou en plastique recyclé, lampes issues de plaques de lames de couteau, sculptures en bronze recyclé, meubles rénovés. Le salon met également à l’honneur Philippe Gauberti. Depuis plus de 20 ans, ce sculpteur renommé en France et à l’international travaille le métal avec une prédilection pour l’inox poli jusqu’à devenir miroir. L’exposition « Réfléchir et faire réfléchir » questionne le spectateur sur sa capacité d’ouverture au monde, aux autres et à sa propre liberté.

Rédaction GdM