Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Festival Radio France Occitanie Montpellier : une version très british

Musique. Du 11 au 29 juillet, le festival déploie sa riche programmation.

The King Singers sont à l'affiche du festival de Montpellier
The King Singers sont à l’affiche du festival de Montpellier (Crédit : FRANCES MARSHALL).

Du 11 au 29 juillet, Montpellier accueille, après deux ans de Covid, une nouvelle saison du Festival Radio France Occitanie Montpellier. Une édition à l’accent très british si l’on en croit les programmateurs. « Berlioz a intitulé la dernière de ses Nuits d’été : L’île inconnue. Comment mieux décrire ce que représente l’Angleterre, le Royaume-Uni plus généralement, dans l’esprit de l’immense majorité des continentaux que nous sommes ? écrit Jean-Pierre Rousseau, directeur du festival. Les Beatles, Shakespeare, Sting, Purcell, Elgar, Britten, James Bond… et la famille royale, voilà à quoi se résume trop souvent notre imaginaire de la culture britannique. Le Festival 2022 va donc s’essayer à élargir nos horizons. »

Une programmation riche

Au détour d’une programmation pléthorique, on pourra donc (re)découvrir Hamlet (celui d’Ambroise Thomas d’après Shakespeare dans une version inédite), des artistes confirmés et de jeunes pousses. On pourra notamment entendre Barry Douglas, Benjamin Grosvenor, Duncan Ward, les King’s Singers, Marianne Crebassa, Stéphane Degout, Olivier Latry, l’organiste de Notre-Dame de Paris, Michael Schonwandt, Cristian Macelaru… Côté oeuvres, le festival joue également la carte de la diversité avec des partitions emblématiques d’Elgar (Sea pictures), de Vaughan Williams (Sea Symphony), Stravinsky (LeSacre du printemps), Brahms (La Belle Maguelone), Purcell, Haendel (Dixit Dominus).

Cette édition post-pandémie est également marquée par le retour des grandes formations telles que l’Orchestre national Montpellier Occitanie, l’Orchestre national de France, le Choeur de Radio France, le Choeur Les Éléments, l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée, et quelques invités d’honneur dont le Scottish Chamber Orchestra et son chef Maxim Emelyanychev.

Rédaction GdM