Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Le chant du vertige ou quand les repères se distordent

Cirque. Les 30 et 31 mars au Thêatre Sorano de Toulouse.

La compagnie Lapsus est le fruit d’une rencontre d’artistes issus de l’école de cirque de Lyon. DR

Le Théâtre Sorano présente, avec La Grainerie, Fabrique des arts du cirque et de l’itinérance, le spectacle Le chant du vertige, inspiré du roman Le grand vertige de Pierre Ducrozet paru chez Actes Sud en 2020, une production de la compagnie Lapsus. « Quand quelque chose cède sous nos pieds, tous les repères disparaissent brutalement. Le réel, soudain, nous glisse entre les doigts. Tout bascule. Une bascule où les possibles s’ouvrent à nous. Ce lieu du fragile, de l’incertain, du sensible. Il nous plaît de voir que les effondrements à l’oeuvre portent, en creux, un élan de vie. Quel est ce devenir, en germe, après une supposée destruction (biodiversité, structuration sociale, modèle de pensée…) ? Nous allons constater les traces, écouter ces empreintes : que reste-t-il de visible et de sensible après le passage d’une catastrophe naturelle ou après le passage d’un corps sur un autre ? Que reste-t-il de vivant malgré le déclin de la biodiversité, que reste-t-il de vibrant après le passage d’un cerf-volant ? Qu’est ce qui résonne émotionnellement après une rencontre ? Respirer. Accueillir. Laisser passer. Résilience salutaire. L’enjeu n’est plus – seulement – de réduire l’empreinte de l’homme sur terre, mais plutôt d’imaginer une manière singulière d’habiter les territoires pour, finalement, inventer un nouveau rapport poétique et sensible au(x) vivant(s). »

La Cie Lapsus a été fondée en 2010 par six artistes qui se sont rencontrés dix ans plus tôt à l’école de cirque de Lyon. Elle a décidé en 2019 de s’associer au romancier Pierre Ducrozet pour créer un triptyque qui vise à interroger notre place dans le vivant, et notre manière d’habiter le monde, à l’heure de l’anthropocène. Ce triptyque est constitué du roman Le Grand vertige, d’un spectacle de cirque (Le Chant du vertige – décembre2021) et d’une forme hybride mêlant cirque et littérature (Les Grands vertiges – septembre 2021).

Rédaction GdM