Informations régionales économiques et juridiques
140e année

Le murmure de l’art

Exposition. Avec Circulez, il n’y a rien à voir, l’espace Écureuil questionne les visiteurs avec une sélection de chefs-d’oeuvre invisibles et racontés.

Dessin de Benoît Grimalt Nature morte au verre d’eau, Chardin visible uniquement dans le livret qui accompagne l’exposition. DR

Chaque contact avec une oeuvre est une rencontre, un rendez-vous à double entrée. C’est à travers un concept très original, Circulez, il n’y a rien à voir, que l’espace Écureuil à Toulouse galvanisera les visiteurs. L’Ange tenant un rameau d’olivier d’Hans Memling, Pina Bausch qui danse, une planche de BD de Claire Bretécher ou le cube d’une tonne de thé d’Ai Weiwei… Les visiteurs de la Fondation vont entendre parler de quelque 35 chefs-d’oeuvre qu’ils ne pourront pas véritablement regarder. Seul l’emplacement fictif des oeuvres sera visible, symbolisé par un trait au mur ou au sol.

Circulez, il n’y a rien à voir. Ronald Curchod

Tout sera dans l’écoute : des personnes vont parler de chacune des oeuvres, et les visiteurs seront invités à circuler de « diseurs » en « diseuses » pour appréhender l’ensemble de l’exposition. D’ailleurs, ne cherchez pas d’exposition. Le dispositif inédit, proche de la performance, encourage le public à venir à la rencontre de l’invisible et, s’il a envie de tenter l’expérience, à partager son attachement à une oeuvre en devenant lui-même diseur. Dans l’esprit de l’exposition Ma vie avec toi, le projet Circulez, il n’y a rien à voir continue de questionner le public, en réaffirmant que l’important n’est pas tant l’intention de l’artiste que ce qu’apporte l ’oeuvre à celui qui la contemple.

Du 4 novembre au 19 décembre 2021. Plus d’informations par téléphone au 05 62 30 23 30 ou sur le site www.caisseepargne-art-contemporain.fr

Rédaction GdM