Informations régionales économiques et juridiques
140e année

Les grands motets de Joseph Valette de Montigny

Musique. L’ensemble Antiphona ressuscite un grand compositeur occitan tombé dans l’oubli.

C’est une incroyable richesse culturelle que met en avant l’ensemble toulousain Antiphona avec un nouvel opus Les grands motets de Joseph Valette de Montigny. L’album constitue une belle continuité dans la carrière de cet ensemble de musiciens et chanteurs, dirigé par le chef d’orchestre Rolandas Muleika, qui, depuis 1996, s’attache principalement à mettre en lumière des œuvres du patrimoine musical d’Occitanie trop méconnu.

L’ensemble Antiphona, dirigé par le chef d’orchestre Rolandas Muleika. DR

Joseph Valette de Montigny, compositeur baroque du XVIIe et XVIIIe siècle, né en 1665 à Béziers et mort en 1738 dans la Ville rose, est en effet l’un des plus grands compositeurs français. Réputé de son vivant pour ses compositions riches et flamboyantes, il excelle particulièrement dans l’écriture des motets. Né à l’époque médiévale, ce genre musical associe le chant polyphonique à une large palette instrumentale.
L’album, paru sous le label Paraty, a pour ambition de mettre en avant le talent de compositeur et d’écriture de motets du Biterrois. On peut ainsi y découvrir un magnifique chœur à six voix, noblement appuyé par des instruments d’époque. Diplômé de l’Académie de musique de Vilnius, Rolandas Muleika a rejoint à 22 ans le Conservatoire national supérieur de musique de Paris où il obtient un premier prix de direction de chœur grégorien. C’est en 1996, à Toulouse, qu’il fonde l’ensemble Antiphona. « La France méridionale n’a rien à envier à Versailles et ses illustres compositeurs. Les grandes villes du sud de la France ont accueilli en leur sein autant de génies musiciens », souligne Rolandas Muleika.

Maëva Curutchet