Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Les touristes étrangers de retour en juillet en Occitanie

Tourisme. Le premier bilan de la fréquentation touristique en région est très positif.

Dans les stations du littoral, le taux d’occupation global est de l’ordre de 70,6 % en juillet. Ici Sète. (Crédit : Pixabay).

Plus de 30 millions de nuitées touristiques ont été comptabilisées en juillet en Occitanie. C’est trois millions de plus qu’en 2021 (soit plus +12,1% par rapport à l’année dernière et + 22,8 % par rapport à 2019). C’est ce qu’indique le comité régional du tourisme et des loisirs (CRTL) d’Occitanie dans un premier bilan à mi étape de la saison estivale. Ce mois de juillet 2022 est marqué par le retour en masse des touristes étrangers. La fréquentation de la clientèle étrangère a en effet progressé de 48,3% en juillet par rapport à juillet 2021 et de plus 95 % depuis le début de l’année, battant même les niveaux de fréquentation observés en 2019, année de référence (+8,3 %).

La clientèle venue des États-Unis notamment, revient en nombre cette année en Occitanie : sur les sept premiers mois de l’année, elle a généré plus d’un million de nuitées. Au total, la clientèle étrangère a engendré 12 millions de nuitées au cours du mois dernier contre 8,1 millions un an auparavant. Selon Flux Vision Tourisme, une solution d’observation de la fréquentation touristique basée sur la téléphonie mobile, durant ce mois de juillet 2022, on a pu constater un léger recul de la clientèle française extrarégionale par rapport à juillet 2021, de l’ordre de 3,4 %, une partie de la clientèle française ayant choisi de repartir hors des frontières après trois ans de restrictions.


> LIRE AUSSI : Hydrologie des lacs des Pyrénées : une démarche environnementale participative


La clientèle française extrarégionale a ainsi généré le mois dernier 18,3 millions de nuitées contre 18,9 millions un an auparavant. C’est cependant 34,6% de plus qu’en juillet 2019. De fait, pour le CRTL, compte tenu des changements de comportements à l’œuvre, ces touristes qui ont (re)découvert la destination Occitanie à la faveur de la crise sanitaire, pourraient bien désormais alterner entre vacances en France et à l’étranger, sous l’effet également de la hausse du prix des carburants.

SITUATIONS CONTRASTÉES SELON LES DESTINATIONS

Au cours du mois de juillet, le passage du Tour de France qui a effectué huit étapes en Occitanie cette année ainsi que les conditions météo exceptionnelles que nous avons connues ont profité davantage à certaines destinations. Ainsi, les professionnels des Pyrénées, des zones montagneuses du Massif Central et du littoral ont constaté une fréquentation supérieure à celle de 2019. Sur le littoral plus particulièrement, les stations ont enregistré un taux d’occupation global de 70,6 %, légèrement en deçà de 2021, en raison d’un démarrage tardif de la saison. Après le 16 juillet, la tendance est cependant devenue plus favorable avec des taux d’occupation avoisinant 82% avec des hausses de l’ordre de 1,1% dans les hôtels et de 2,8 % dans les campings. « Le mois d’août s’annonce sous de meilleurs auspices avec une progression globale de 4,5% dans les hôtels, et de 5,3% dans les campings », indique également le CRTL dans son bilan.

DE BELLES PERSPECTIVES POUR AOÛT ET SEPTEMBRE

Les 17000 professionnels interrogés dans le cadre de l’enquête de conjoncture mensuelle conduite par le CRTL en partenariat avec les agences départementales du tourisme et les comités départementaux du tourisme, se montrent relativement optimistes quant à la suite de la saison. 77% d’entre eux jugent satisfaisant, voire élevé, le niveau de leurs réservations pour le mois d’août. Près de la moitié pronostiquent un mois de septembre également serein.

Rédaction GdM