Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Ribot aux Augustins, maître du clair-obscur

Exposition. Jusqu’au 10 janvier 2022, le musée des Augustins à Toulouse accueille une exposition dédiée au peintre Théodule Ribot.

Théodule Ribot, Jeune fille jouant de la guitare, musée des Beaux-Arts de Troyes. Carole Bell - Ville de Troyes

Le musée des Augustins accueille jusqu’au 10 janvier une exposition, coorganisée avec les musées des beaux-arts de Marseille et de Caen, et dédiée à Théodule Ribot, un peintre du XIXe siècle qu’il faut à tout prix redécouvrir. Parfait autodidacte, cet artiste peu connu du grand public, figure pourtant dans de nombreuses collections publiques en France et à l’étranger. Admiré par ses amis artistes tels que Fantin-Latour, Boudin ou Rodin, Ribot fut inspiré par la peinture ancienne, de Rembrandt à Ribera en passant par Velázquez et Murillo. Très en phase avec certains de ses contemporains, l’artiste développa un talent tout à fait original, généreux et émouvant.

Le goût pour la sociabilité, l’attention portée aux petites gens, la simplicité austère des objets et des lieux représentés, le choix d’une peinture ténébriste au puissant clair-obscur, sont quelques-unes des caractéristiques de sa peinture. Aux Augustins, seront présentés environ 80 tableaux dont de nombreux prêts émanant du musée d’Orsay et d’institutions françaises, espagnoles, italiennes, britanniques, américaines et canadiennes. Le musée propose une découverte originale de l’exposition à travers un escape game, un café littéraire et la présence de vingt artistes qui créeront au cours de la soirée une oeuvre inspirée des toiles de Ribot le 16 décembre à 19 heures.

Rédaction GdM