Informations régionales économiques et juridiques
141e année

« This song father used to sing », au Théâtre Garonne

Théâtre. Le Théâtre Garonne accueille le spectacle du thaïlandais Wichaya Artamat du 20 au 22 octobre.

« This song father used to sing », au Théâtre Garonne
(Crédit : WICHAYA ARTAMAT)

Dans un huis-clos à l’esthétique sobre, Wichaya Artamat, jeune metteur en scène thaïlandais, découpe une tranche de vie, celle d’un frère et d’une soeur qui se retrouvent dans la maison abandonnée de leur père. Trois jours de mai à Bangkok étalés sur plusieurs années. Trois rendez-vous entre un frère et une soeur qu’à première vue, rien ne rapproche à part les liens de sang et le décès de leur père, qu’ils viennent honorer lors d’une cérémonie traditionnelle chinoise. Ensemble, ils cuisinent, mangent, discutent et laissent place au silence. Spectateurs de leur propre éloignement, ils se redécouvrent peu à peu grâce à ce rendez-vous presque forcé.

Les langues se délient et les conversations s’étoffent sans pour autant porter de vérité. Elles semblent ne répondre à aucune logique ; le passé, le présent et l’avenir s’y mêlent subtilement, nous laissant entrevoir le contexte politique de la capitale thaïlandaise. Une table, deux chaises, un cuiseur à riz et une photo ? Cela suffit à nous plonger dans l’intimité de cette famille. Au rythme des bières qu’on sirote et des plats qui mijotent, le rituel du souvenir laisse place à une conversation banale et hésitante. Wichaya Artamat montre la vie telle qu’elle est, sans tenter de dissimuler son caractère étrange. Au Théâtre Garonne, les 20 et 22 octobre.

Rédaction GdM