Informations régionales économiques et juridiques
140e année

Burn-out

Tandis que la pandémie perd doucement de son souffle en ce début d’été, les problématiques sociétales qui en découlent montent, elles, en pression, avec une contagion lente, silencieuse mais certaine. Si en France, l’heure est à la reprise coûte que coûte, en outre-Atlantique, certaines entreprises desserrent l’étau de la productivité pour se concentrer sur un phénomène massif qui pointe à l’horizon : un burn-out généralisé des salariés au bord de l’implosion après une année et demie de repères éclatés. Pour tenter de remédier à l’explosion de ces troubles psychosociaux dans un contexte fragilisé, de grands groupes ont décidé de sortir le grand jeu : double ration de congés, aides pour la garde d’enfants, horaires aménagés, poursuite du télétravail, etc. L’objectif  ? Miser sur le bien-être des salariés pour mieux repartir. Sans perdre de vue que l’irruption du télétravail a changé la donne… Pour autant, certains voient toujours le bureau comme le « centre de gravité du travail » à l’instar du directeur général de Goldman Sachs International. Une autre necessité pour faire repartir à la hausse le moral des troupes et inventer l’entreprise de demain.

Jennifer Legeron