Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Espace

Agnès Bergon.

Dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union européenne, Toulouse a accueilli cette semaine une réunion informelle des ministres européens chargés de l’espace. Au menu des discussions notamment la gestion du trafic spatial et le financement d’une constellation européenne de connectivité. Le même jour, le Conseil ministériel de l’agence spatiale européenne (ESA) a entériné la création d’un groupe d’experts européens chargés d’instruire les options possibles en matière d’exploration et de vol habité, et plus globalement décidé d’accélérer la mobilisation des outils spatiaux pour le suivi et la lutte contre le changement climatique.

De son côté, le président de la République a rappelé qu’à l’occasion du plan d’investissement France 2030, une enveloppe d’1,5 Md€ serait dédiée au soutien de projets d’innovation dans le domaine spatial… Les choses avancent. Pas tout à fait à la vitesse de la lumière cependant. Espérons que ce premier pas vers une nouvelle souveraineté européenne permette au Vieux continent de conserver sa place dans la « reconquête » spatiale, face à des rivaux de plus en plus agressifs.

Agnès Bergon