Informations régionales économiques et juridiques
140e année

Maux

Jennifer Legeron.

On marche sur la tête. Avec une reprise sur les chapeaux de roues, les entreprises n’ont jamais autant cherché à embaucher, lesquelles devraient d’ailleurs lâcher du lest sur les salaires si elles ne veulent pas se retrouver face à un mur. Car, ironie du sort, le principal écueil pour un redécollage économique efficient, n’est autre que la ressource humaine, comme en témoigne le nombre d’offres d’emplois sur le site de Pôle emploi, qui a dépassé le million plusieurs fois en juin ! À ce rythme, le deuxième semestre est déjà parti pour dépasser le premier, avec notamment des CDI à foison.

Et pourtant, le marché du travail a été épargné par la crise, le tsunami des licenciements n’ayant pas vraiment eu lieu. L’aide à l’apprentissage est heureusement reconduite ! Car la formation reste, effectivement, le noeud du problème. En effet, outre les difficultés à recruter, d’autres maux gangrènent le monde de l’entreprise comme l’illettrisme, trop souvent passé sous silence. Nombre d’actifs ne maîtrisent pas la lecture, l’écriture ou le calcul. Ils étaient, en effet, 1,5 million en 2011. Une grande enquête va être lancée pour actualiser ce chiffre, qui s’apparente à une aberration. L’Éducation nationale a matière à réfléchir.

Jennifer Legeron