Informations régionales économiques et juridiques
140e année

Réforme

Agnès Bergon

Voilà quatre ans que le gouvernement bataille pour faire passer sa réforme de l’assurance chômage. Recalée deux fois par le Conseil d’État, elle est entrée en vigueur le 1er octobre. Bercé sans doute par les prévisions de croissance qui ne sont qu’un effet de rattrapage, l’exécutif veut croire que le moment est venu de mettre ce nouveau mode de calcul des indemnités de chômage en application. N’entend-on pas partout et sur tous les tons que les entreprises peinent à recruter alors que des millions de personnes sont inscrites à Pole emploi ? Le raccourci est tellement facile…

Qui peut croire que les demandeurs d’emploi n’ont qu’une envie, celle de demeurer dans cet état d’incertitude et de précarité ? Une palanquée d’économistes vient de le rappeler, qui pointe « une réforme inefficace, injuste et punitive ». Laquelle pénalisent qui plus est les plus précaires, ceux qui contre leur gré sont de fait abonnés aux contrats courts. Certains mythes ont décidément la peau dure. En attendant, la réforme permet au gouvernement de faire 2 Mds€ d’économie. À moindre risque.

Agnès Bergon