Informations régionales économiques et juridiques
140e année

Souffle

Agnès Bergon

L’idée avait fusé en juin à l’issue d’une rencontre avec Chantal Arens, Première présidente de la Cour de Cassation et François Molins, Procureur général près la Cour de Cassation, respectivement présidents des formations siège et parquet du Conseil supérieur de la magistrature. Le président de la République avait alors décidé de lancer les États Généraux de la Justice. Ce sera chose faite lundi à Poitiers. Voilà donc (à nouveau ?) ouvert le grand chantier de la justice. Du moins sur le papier. Qu’attendre de ce nouveau rendez-vous alors que les réformes se sont succédé à un rythme soutenu ces dernières années ?

Depuis la réforme de la carte judiciaire jusqu’au très récent projet de loi pour la confiance dans l’institution judiciaire en passant par la loi de modernisation de la justice du XXIe siècle et la loi de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice… Alors que le budget du ministère a crû dans des proportions inusitées, le compte n’y est toujours pas. Difficile d’imaginer que ces consultations, engagées à six mois de la présidentielle, permettent d’apaiser les souffrances d’une institution à bout de souffle.

Agnès Bergon