Informations régionales économiques et juridiques
141e année

"Convergences Touristiques" : destination la Ville Rose

Tourisme. Les acteurs du tourisme régionaux, dont l’Aéroport Toulouse Blagnac et l’Agence d’attractivité de Toulouse Métropole, ont signé « le contrat de destination Toulouse » avec Atout France afin de promouvoir Toulouse à l’international.

"Convergences Touristiques" : destination la Ville Rose
De gauche à droite : Jean Micoud, directeur général du Comité départemental du tourisme de Haute-Garonne, Caroline Leboucher, directrice générale d’Atout France, Vincent Garel, président du CRTL Occitanie, Bruno Balerdi, directeur commercial, clients et communication à l’Aéroport Toulouse-Blagnac et Patrice Vassal, directeur général de l’Agence d’attractivité de Toulouse Métropole. (Crédit : AGENCE D’ATTRACTIVITÉ TOULOUSE MÉTROPOLE)

À l’occasion du rendez-vous annuel « Convergences Touristiques », les acteurs du tourisme régionaux, dont l’Aéroport Toulouse Blagnac et l’Agence d’attractivité de Toulouse Métropole, ont signé « le contrat de destination Toulouse » avec Atout France, un opérateur de l’État chargé de renforcer le positionnement de la destination France à l’international. Le comité régional du tourisme et des loisirs d’Occitanie (CRTL), le comité départemental du tourisme de la Haute-Garonne (CDT31), l’Agence d’attractivité de Toulouse Métropole et l’Aéroport de Toulouse Blagnac unissent, pour la première fois, leurs efforts et leurs moyens financiers afin d’optimiser les actions de communication sur quatre pays cibles que sont l’Espagne, l’Allemagne, le Royaume-Uni et la Belgique dès 2023 et pour une durée de trois ans. La signature du « contrat de destination Toulouse » a ainsi pour objectif de fédérer les acteurs touristiques intrarégionaux autour d’une nouvelle marque, afin de développer l’attractivité du territoire à l’international, en s’inscrivant dans un modèle de développement touristique qualitatif et durable.

UNE SEULE MARQUE POUR UN TERRITOIRE ÉTENDU SUR LES MARCHÉS EUROPÉENS

Les campagnes de promotion visées par ce partenariat incluent, sous l’appellation de « Destination Toulouse », Toulouse Métropole ainsi que les sites à une heure en train tels que Carcassonne, Albi, Montauban, Auch et le piémont pyrénéen. Avec ce nouveau contrat de destination, la ville de Toulouse est positionnée comme une « Cité vivante et savante », offrant à la fois des expériences de visites urbaines et des échappées natures à une heure de la ville. L’accord signé répond ainsi à un double objectif européen : Il s’agit d’abord d’établir une communication unifiée autour d’un maillage territorial étendu, associant espaces urbains et ruraux, afin d’asseoir l’attractivité toulousaine au rang des grandes destinations européennes.


>LIRE AUSSI : Tourisme en Occitanie : 2022, un très bon cru


L’accord devrait aussi permettre un accompagnement à la reprise du tourisme et du trafic aérien et ferroviaire sur les marchés européens, tout en s’inscrivant dans une logique de limitation des impacts environnementaux du tourisme, favorisant des séjours plus longs et une répartition des flux sur le territoire. « La signature du contrat de destination Toulouse renforce les différentes actions que l’aéroport mène avec ses partenaires institutionnels pour augmenter l’attractivité de Toulouse en Europe et au-delà. Nous nous engageons ensemble pour le rayonnement de notre territoire et le développement de sa connectivité aérienne », explique Philippe Crébassa, président du directoire de l’aéroport Toulouse Blagnac.

Rédaction GdM