Informations régionales économiques et juridiques
141e année

La plus haute station des Pyrénées accélère sa mue

Tourisme. La station Piau-Engaly poursuit son projet Natura Piau en vue de devenir une station quatre saisons.

La plus haute station des Pyrénées accélère sa mue
Le coût des travaux, qui s’étendront jusqu’à 2023, s’élève à 4 M€. (Crédit : DR)

Avec ses 40 pistes, la station de ski Piau-Engaly, la plus haute station des Pyrénées qui s’étend de 1 700 m à 2600m, poursuit un chantier de grande ampleur, qui comprend à la fois la requalification globale de la station et la diversification des activités proposées. Cette destination a ainsi pour ambition de devenir une station de montagne quatre saisons. Impulsé par la commune d’Aragnouet, le projet de requalification de la station s’appuie sur l’expertise de l’architecte français, Jean-Michel Wilmotte. Il comprend la rénovation de l’ensemble des chemins piétonniers et la réhabilitation de la couverture des centres commerciaux, autour desquels s’organise toute la vie des vacanciers. Le coût des travaux qui s’étendront jusqu’à 2023 s’élève à 4 M€.


>LIRE AUSSI : Toulouse Métropole accélère son plan vélo


« Les travaux de requalification globale de la station comprenant le coeur de station, l’immobilier et l’urbain sont portés par la commune d’Aragnouet. Ceux liés à la diversification des activités 4 saisons sont portés par la SEML Aragnouet-Piau. Piau renforce de fait son engagement par des certifications et des labels pour s’engager plus activement encore dans une démarche RSE. En 2021, notre station a obtenu la certification Iso 14001. Cela lui permet d’apporter la preuve d’une démarche d’amélioration continue en vue de réduire à court, moyen et long terme tous les impacts environnementaux de l’entreprise. Notre priorité est de préserver cet écrin de nature, toujours au coeur de nos décisions, avec pour objectif principal d’être une destination responsable », explique Émilie Mothes, directrice générale adjointe SEML Piau-Engaly.

UN NOUVEAU PROGRAMME IMMOBILIER

En marge d’une nouvelle résidence de tourisme 4 étoiles, l’Ecrin de Badet, géré par le groupe Lagrange, sortie de terre en 2019, un nouveau programme immobilier en résidences hôtelières va être lancé dans les prochains mois à hauteur de 15 M€, en partenariat avec la SPL Arac Occitanie. Il comprendra 266 lits supplémentaires répartis en 56 appartements tout confort du T1 bis au T5. Côté piste, le domaine skiable prévoit aussi de nouveaux aménagements. Les travaux portent notamment sur l’harmonisation entre la zone urbaine et le front de neige. Dès cet hiver, le Jardin des découvertes quatre saisons sera opérationnel. Ce nouvel espace pour débutants sera équipé d’un nouveau tapis couvert pour remplacer deux anciens téléskis qui ont été démontés.

Il desservira, d’un côté, la piste de ski École, plus confortable (largeur 80 m), de l’autre, un espace ludique doté d’une nouvelle piste de snowtubing de 140 m de long, et d’une piste de luge. L’enveloppe financière globale est estimée à 1,7 M€. En parallèle, d’autres projets sont en cours : « Nous complétons l’offre d’activité hors ski déjà existante et très demandée. Une Zone Forêt, idéale pour évoluer en pleine nature, sera aménagée en contrebas du télésiège Engaly. Sur une boucle de 2 km on pourra pratiquer des raquettes, se promener pour contempler la nature. Sur les hauteurs, nous proposons aussi une nouvelle expérience gastronomique », ajoute Émilie Mothes. Les nouveaux aménagements seront accessibles dès l’ouverture de la station prévue le 3 décembre.

Rédaction GdM