Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Négreneys change de visage

Urbanisme. Le nouveau visage de Négreneys fait partie des plus grands programmes de rénovation urbaine de Toulouse.

Négreneys change de visage
Plusieurs bâtiments du quartier Négreneys seront réhabilités de manière à réduire leur consommation énergétique (Crédit : Promologis)

Situé entre les quartiers des Minimes et de Bonnefoy, le quartier de Négreneys change de visage. Il s’agit d’un des plus grands programmes de rénovation urbaine réalisés dans la Ville rose, initié en 2015 et porté conjointement par Toulouse Métropole et Toulouse Métropole Habitat, qui pour mener à bien ce chantier d’ampleur sur une emprise d’1,6 hectare, a conclu un partenariat novateur avec le bailleur social toulousain, Promologis. « En nouant des collaborations inédites, que ce soit avec nos confrères de Promologis ou avec l’hôpital Gérard-Marchant, Promomidi ou la Ville de Toulouse, nous avons pu relier des analyses, des expériences et des expertises d’horizons divers et qui donnent au projet une dimension remarquable. Ce sont des compétences mises aux services des habitants qui vont rapidement bénéficier d’un meilleur confort au sein de leur logement, de leur résidence et plus largement de leur quartier », souligne Bertrand Serp, président de Toulouse Métropole Habitat.

De son côté, Philippe Wallaert, président de Promologis rappelle que « l’engagement de Promologis aux côtés de Toulouse Métropole Habitat pour accélérer la réalisation de ce grand projet de renouvellement urbain, impulsé par la Ville de Toulouse et la Métropole illustre notre volonté, en tant que filiale d’Action Logement Immobilier, d’être au service des territoires et d’agir de manière complémentaire et solidaire avec les organismes HLM. » De fait, ce quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV) verra ses habitations réhabilitées et des bâtiments sortir de terre, soit 315 logements au total, à l’horizon 2026 et ce dans une logique de performance écologique et économique. Les gains de performance énergétique ont pour objectif de répondre aux exigences de sobriété qui permettront de réduire considérablement les consommations, contribuant ainsi à limiter la facture énergétique des habitants.

RÉHABILITATION DE BÂTIMENTS DANS LE DÉTAIL

Parmi les points clés de ce projet ambitieux figure le confort thermique des 315 logements réhabilités ou nouvellement construits. Le bâtiment Farman, immeuble de 80 logements, sera transfiguré d’ici 2023, avec l’objectif d’améliorer la sécurité, le confort d’usage et le cadre de vie, tout en réduisant les consommations énergétiques. Pour chacun des logements, l’investissement se portera à 27 000 € de travaux. De son côté, la réhabilitation de la tour caffort entre 2022 et 2023, qui concerne 48 logements, dont l’investissement des travaux devrait atteindre 55 000 € par logement, a pour objectif de renforcer la performance énergétique. Il s’agit de procéder à une isolation thermique par l’extérieur ainsi qu’au remplacement des persiennes et d’autre part grâce à l’installation de nouveaux équipements permettant de réduire les consommations : chaudières individuelles à condensation, robinetteries thermostatiques ou à mitigeurs, éclairages à détection de présence.


>LIRE AUSSI : Immobilier en Tarn-et-Garonne : un marché toujours très dynamique


De nouveaux balcons viendront également agrémenter les 27 logements. Les bâtiments de Caffort et Marqueste, composés de 60 logements chacun, seront, eux, entièrement réhabilités d’ici mi- 2024. Leur performance énergétique sera également renforcée grâce à des travaux d’isolation des combles, des façades et des planchers situés au-dessus des caves. Le remplacement des menuiseries extérieures et des persiennes viendra également améliorer le confort thermique. La réduction des consommations énergétiques sera notamment favorisée par l’installation de ventilations basse consommation hygroréglables. La sécurité sera aussi renforcée, avec la mise en place d’un système d’interphonie à contrôle d’accès électronique. Le tout représente un investissement de 71 000 € par logement. En marge, la végétalisation fait également partie des grandes lignes du projet. Au-delà d’une volonté d’embellissement et de bien-être pour les habitants, elle entend contribuer à limiter les effets des épisodes de fortes chaleurs.

LIEN SOCIAL ET NOUVEAUX SERVICES

Redynamiser l’ancienne Cité Bleue constitue le fer de lance de ce programme de rénovation. La métamorphose de Négreneys entend ainsi désenclaver le quartier pour l’ouvrir sur la ville et offrir aux habitants de nouveaux équipements et services, tels que l’intégration d’un centre de soins de jour et d’une maison médicale, la création d’une nouvelle aire de jeux et la reconstruction d’une salle associative mutualisée. De nouveaux aménagements sont donc en cours. C’est le cas du futur centre de soins, dont la réalisation s’étendra de 2023 à 2024.

Il regroupera plusieurs entités aujourd’hui réparties dans le quartier : l’hôpital de jour intersectoriel de pôle, l’hôpital de jour de psychiatrie du sujet âgé, l’Emipsa, le centre d’accueil thérapeutique à temps partiel, le Home, le centre médico-psychologique. Un autre projet devrait également voir le jour : il s’agit d’une opération mixte comprenant 50 logements libres en accession à la propriété, un centre médical ainsi qu’une pharmacie. Sa réalisation sera conduite de 2023 à 2025 par Promomidi, filiale de la Caisse d’Épargne Midi-Pyrénées.

Jennifer Legeron