Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Chill Ride industrialise la dernière version de son innovation

Innovation. La start-up toulousaine a inventé un gilet climatisé pour motard.

Chill Ride industrialise la dernière version de son innovation
(Crédit : CHILL RIDE)

Créée à Toulouse en 2020, par David Stas, ingénieur en génie mécanique, la start-up Chill Ride est à l’origine de la première véritable climatisation pour motards, innovation qui vient d’entrer en phase de commercialisation. C’est une campagne de crowdfunding réussie sur la plateforme de financement participatif Kickstarter, qui a permis aux équipes de Chill Ride, grâce aux 35 327 € récoltés, de travailler le design et l’industrialisation de la toute nouvelle version de son gilet thermorégulé. Depuis août 2022, les premières livraisons ont débuté et un nouveau site e-commerce est en ligne afin de distribuer le produit. Après plus de six mois de travail en recherche, la start-up a en effet développé une version plus aboutie, toujours à destination des passionnés de deux-roues, assurant leur confort sans sacrifier la sécurité.


>LIRE AUSSI : Log’in, fer de lance de l’innovation logistique


Le système de climatisation comprend désormais :

  • Un module de climatisation, installé sous le top-case de la moto et connecté à la batterie de la moto ;
  • Une télécommande sans fil et son support à fixer sur le guidon de la moto, qui assure la gestion de la température ;
  • Un gilet thermorégulé fin et léger, disponible de la taille S au 3XL, compatible avec le port d’un gilet airbag.

Le système est, selon ses concepteurs, plus discret, facile à installer et est con forme à plusieurs modèles de top-case parmi les plus connus, Givi, Shad, Kappa, SWMotech, BMW et bien d’autres. La climatisation est réversible, ce qui permet de se rafraîchir l’été jusqu’à 18 °C et de se réchauffer l’hiver avec une température allant jusqu’à 38 °C.

COMMENT ÇA MARCHE ?

Le gilet fonctionne sur le principe d’un plancher chauffant. Il est composé d’un réseau de tubes hydraulique dans lequel circule un liquide à température contrôlée qui va rafraîchir ou réchauffer le corps. La télécommande fixée sur le guidon de la moto, permet le contrôle centralisé pendant les balades. C’est le module de climatisation, installé sous le top-case de la moto qui gère le chauffage et le refroidissement du liquide avant de l’envoyer dans le gilet. La connexion se fait dès que le gilet est relié au connecteur.

Côté sécurité enfin, en cas de chute, le gilet se désolidarise du connecteur lié au gilet et au module de climatisation, afin que le pilote ne reste pas attaché à la moto. Si aujourd’hui les premières séries ont été fabriquées pour satisfaire les pré-commandes sur Kickstarter, il est désormais possible d’acheter le gilet en ligne sur le site de la marque. L’ambition de Chill Ride est de produire 1000 exemplaires d’ici 2023.

Rédaction GdM