Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Création de l’Institut européen des fusions-acquisitions, l’eM&Ai

Événement. Toulouse School of Management, HEC Lausanne et Lancaster University Management School s’associent pour mener des recherches et accompagner les entreprises dans leur stratégie de M&A.

Fusion Acquisition - M&A - Nouvelle école - Accord
Trois écoles s’associent pour aider les entreprises dans leur démarche de M&A. (Crédit : Pixabay).

Des chercheurs de la Toulouse School of Management (TSM) de l’université Toulouse 1 Capitole, d’HEC Lausanne et de Lancaster University Management School (LUMS) viennent de lancer l’European M&A Institute (eM&Ai), l’Institut européen des fusions-acquisitions. Leur volonté est de capitaliser sur l’expertise des meilleurs chercheurs européens travaillant sur les fusions-acquisitions. Un sujet particulièrement d’actualité : en 2021, les fusions-acquisitions ont en effet connu un dynamisme sans précédent, atteignant un montant global de 5200 Mds€ au niveau mondial. Cependant, l’issue de ces opérations demeure incertaine, le taux d’échec variant habituellement entre 50% et 70%.


> A LIRE AUSSI : Exploration lunaire : TechTheMoon lance un nouvel appel à candidatures


L’Institut européen des fusions-acquisitions regroupe ainsi une cinquantaine de chercheurs et doctorants, basés dans une quinzaine de pays européens, qui défendent une vision européenne de la recherche en lien très étroit avec les entreprises. Il s’agira de mener des recherches en partenariat étroit avec les entreprises, de les accompagner dans leur stratégie de fusion-acquisition et de leur faciliter l’accès aux résultats de recherche.

FAIRE PROFITER LES ENTREPRISES DES TRAVAUX DE RECHERCHE

Depuis mai 2022, l’eM&Ai mène une enquête auprès des entreprises européennes ayant conduit une fusion ou une acquisition en 2021. 4 700 entreprises de 20 pays européens sont actuellement interrogées. L’analyse des résultats de l’enquête permettra de mettre en avant les tendances actuelles des fusions-acquisitions en Europe et les préoccupations premières des acquéreurs, notamment dans le contexte de crise sanitaire.

L’enquête sera renouvelée tous les ans, incluant à chaque édition les nouveaux acquéreurs. L’eM&Ai constituera progressivement la base de données la plus complète en Europe sur les fusions-acquisitions. Les chercheurs de l’eM&Ai font aussi des recherches partenariales. Les entreprises partenaires bénéficient d’une analyse personnalisée de leur stratégie de fusion-acquisition et de l’accompagnement des experts eM&Ai.

ANALYSER LES FUSIONS-ACQUISITIONS À CHAQUE ÉTAPE DU PROCESSUS

Les recherches menées par l’eM&Ai concernent toutes les étapes d’une fusion-acquisition, à savoir :

  • La prise de décision stratégique pré-deal : identification et sélection des cibles d’acquisition, due diligence et évaluation de la cible, participation de tiers ;
  • L’implémentation et l’intégration à savoir les enjeux humains : identité et dynamique culturelle, perceptions et émotions des acteurs, implication des cadres intermédiaires ;
  • le processus : approches d’intégration pour différents objectifs, dynamique de coopération et réseaux, transfert de connaissances et co-innovation ;
  • la performance : évaluation de la performance, défis organisationnels dans la création de synergies, apprendre à acquérir et à intégrer.

Des recherches sont aussi menées sur d’autres décisions stratégiques : restructuration d’entreprise, gestion des cessions d’activités, gestion des alliances.

TSM RESEARCH, UN LABORATOIRE DE RECHERCHE DU CNRS

eM&Ai est financé partiellement par l’ANR dans le cadre du projet Co-MA (Réseaux de collaboration et capacité d’innovation dans les fusions-acquisitions) remporté par TSM en 2020. TSM Research est un des trois laboratoires de recherche CNRS en gestion en France. Il regroupe 47 enseignants-chercheurs

Rédaction GdM