Informations régionales économiques et juridiques
141e année

I-Run lève 100 M€ pour accélérer sa croissance

Commerce. Avec les JO de Paris en ligne de mire, la PME toulousaine veut changer d’échelle.

I-Run lève 100 M€ pour accélérer sa croissance
(Crédit : Pixabay)

Le toulousain i-Run, un des leaders français de la vente d’articles de running, trail, outdoor, fitness et athlétisme, annonce avoir conclu un accord capitalistique avec un groupe d’investisseurs emmené par Geneo Capital, dont font partie Eximium, MASCF et Bpifrance, qui avait déjà accompagné le groupe en 2015 à hauteur de 5 M€. L’opération d’un montant total de 100 M€ permet à la PME d’aborder une nouvelle phase de son développement, de réorganiser son capital avec la sortie notamment d’IXO Private Equity et d’impliquer également ses managers au capital.

MAILLAGE TERRITORIAL

Parmi ses projets de développement, i-Run compte notamment capitaliser sur les JO Paris 2024 pour franchir un nouveau palier à travers le renforcement de son maillage du territoire français, via l’ouverture en cours de nouveaux magasins notamment à Paris.


>LIRE AUSSI : TWB Start-up Day fait émerger deux pépites


Ce maillage territorial vise à accompagner la stratégie de e-commerce, en faisant des magasins un canal de contact avec les clients. i-Run travaille également sur le lancement de plusieurs nouvelles gammes, avec ses partenaires historiques ou nouveaux dans des univers connexes à celui du running (outdoor, lifestyle, cycle…) et à l’approfondissement de son offre éco-responsable. i-Run pourrait aussi étudier des acquisitions lui permettant d’accélérer dans certains pays européens où l’ouverture de magasins est en cours de réflexion.

STRATÉGIE DIGITALE

Enfin, le groupe poursuit une stratégie digitale ambitieuse, visant à développer une communauté de clients réunis notamment autour d’« i-Run club » visant à renforcer la dimension de conseils apportés au client (préparation physique, choix du parcours d’entraînement…) afin de mieux le guider dans ses choix d’achat, lui apporter du service et le fidéliser. Créée en 2002 à Toulouse et dirigé par Emmanuel Vidal, i-Run, détient une part de marché de 22% sur le segment chaussures. La pépite table sur un chiffre d’affaires de 110 M€ pour l’exercice en cours contre 81,3 M€ l’année précédente. L’entreprise qui emploie 126 personnes, a jusque-là appuyé sa trajectoire de croissance sur une équipe passionnée et engagée, et sur un modèle « omnicanal », comprenant des canaux de distribution complémentaires associant des sites internet marchands et un réseau de 10 magasins physiques.

Rédaction GdM